Paroles officielles de la chanson «Fanchette» :

Compositeurs : Théodore Botrel
Auteurs : Théodore Botrel
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Fanchette"

Amis, quittons cette Assemblée
Et fuyons le son des binious !
Que l'on remplisse ma bolée
D'eau de vie et de cidre doux ;
Je vas vous conter une histoire,
Verse à boire !
Plus belle qu'un Sône breton,
Buvons donc !

Vous connaissiez tous la Fanchette
Que j'aimais avant d'embarquer ;
C'était ben la plus mignonette
Des garçailles à reluquer
Entre la Vilaine et la Loire,
Verse à boire !
Entre Douarnenez et Redon,
Buvons donc !

Elle avait promis de m'attendre
Jusqu'à mon retour du Tonkin,
Mais elle avait le cœur trop tendre
Pour être femme de marin
Quand j'ai doublé le promontoire,
Verse à boire !
Je n'ai point vu son cotillon…
Buvons donc !

Pendant que je faisais campagne
Tout là-bas… aux lointains pays,
Elle a quitté notre Bretagne
Avec un monsieur de Paris !
Pour la chasser de ma mémoire
Verse à boire !
Pour oublier son abandon
Buvons donc !

On m'a conté que la Fanchette
Avait un renom très fameux
Que ses baisers… que l'on achète,
Se payaient des prix fabuleux…
Amis ! pour trinquer à sa gloire
Verse à boire !
À la santé de la Gothon
Buvons donc !

Si je retrouve l'infidèle
Un jour, dans la ville d'Enfer,
Je saurai me venger sur elle
Des chagrins que j'aurais souffert ;
Je lui briserai la mâchoire *
Verse à boire !
J'écraserai son blanc téton
Buvons donc !

Si, la première, elle se fâche
Et me fait chasser comme un chien…
...Je l'aime tant ! je suis si lâche !
Je ne lui reprocherai rien :
En baisant sa robe de moire,
Verse à boire !
Je lui demanderai pardon…
Buvons donc !

* variante
Je briserai ses dents d'ivoire ;
Verse à boire !
L'écraserai sous mon talon
Buvons donc !

 
 


Facebook