Paroles officielles de la chanson «Existence» : Enhancer

Chanson originale : Existence
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Existence"

Y'a ce type en classe A, coup de klaxon devant le lycée,
Genre je te claque ça, style ma clique de classieux claque sous,
Mais claque ta porte mec, tout le monde s'en fout, personne t'a capté, t'es
Trop dépassé. Pilier de bar Rmiste, 10 pastis de trop, prêt à se foutre à poil,
Paye une tournée générale, en général, la risée du baito, gagne balles 10 au
Banco, devient le prince des baldos.
Habillée Dior du haut en bas, ceux qui pioncent dehors
Elle ne supporte pas, jusqu'ici entretenue mais bientôt dans la rue,
Car son mec, lui ne la supporte plus.
Souvent on veut assouvir ses souhaits mais ça n'arrive pas si souvent
Souhaitons que la -vie nous sourit mais ça n'arrive pas si souvent
L'existence reste en substance,
Différence ou ressemblance,
Apparence sans évidence,
Tout le monde cherche un sens à son existence
Perdu sous ses cartons dans un coin de ton quartier, quatre ans à concocter
Une idée révolutionnaire une fois brevetée catapulté millionnaire
Une bande de cancres banlieuzarbis que rien ne destinait à rien,
D'un rien, juste l'envie puis quelques guitares
Maintenant ils gagnent leur vie juste à foutre le bazar.
Né sans avoir été conçu et de père inconnu surnommé Jésus
S'il avait su du bas de l'échelle jusqu'au haut de la croix
Aux quatre coins du monde son nom s'est répandu.
Souvent on veut assouvir ses souhaits mais ça n'arrive pas si souvent
Souhaitons que la vie nous sourit mais ça n'arrive pas si souvent
L'existence reste en substance,
Différence ou ressemblance,
Apparence sans évidence,
Tout le monde cherche un sens à son existence
Y'en a qu'en ont rien à battre, pire que des pitts aux coups
De putes qu'ont comme but de te battre, de técraser pour un peu
Plus briller, attirer l'attention et gravir les échelons,
Y'en a qu'ont des envies suicidaires, y'en a qui luttent pour rester sur terre
Et y'a des sadiques, des pervers et y'a tous ceux qui laissent faire et
Y'a tous les paumés, camés, tares, les exclus, les sans-papiers
Ceux qu'ont pas de chance et ceux qu'ont pas supporté
Ceux qui vivent en marge et ceux qu'ont pas cautionné
Y'en a qui fabriquent des bombes atomiques et y a les fous de Dieu
Et les fins tragiques et y'en a qui malgré tout restent optimistes
Et rêvent de faire cesser les haines
Dans le fond c'est vrai, on est presque tous frères
L'existence reste en substance,
Différence ou ressemblance,
Apparence sans évidence,
Tout le monde cherche un sens à son existence

 
 


Facebook