Paroles officielles de la chanson «Histoire D'une Vie» : Dafataigazz

Compositeurs : Walter Wallace, Emmanuel Valère
Chanteurs : Dafataigazz
Auteurs : Emmanuel Valère
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Histoire D'une Vie"

Résonne le bruit de la machette qui frappe,
Lourdement ma tête je cogne en sourdine le sol,
Je saigne…
Où sont tous mes petits anges que j'aime,
Ceux de qui un jour j'ai dit,
Qu'ils sont le sang qui coule dans mes veines…
Je souffre de cette innocence fauchée,
De toutes ces mains à jamais vers le mal tournées,
Je voudrais défaire leurs âmes barbelées…
Le plus petit des hommes garde le droit d'aimer,
Et même en une seconde nié il aura existé,
L'oublier c'est deux fois tuer, deux fois tuer…
C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.
C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.

Dites-moi pourquoi, au nom de quoi, on devrait m'oublier,
Dites-moi pourquoi au nom de qui on devrait m'enterrer.
La vie, qui lentement me quitte me dit,
Que rien n'est de ma faute je sais,
Que ce n'est pas plus celle d'un autre.
Il est temps pour moi d'aller me faire belle,
Ce soir, je sais, je passe à la télé
Vous serez les témoins, d'une vie profanée

C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.
C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.
C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.
C'est encore l'histoire d'une vie qui ne sera jamais racontée,
C'est encore l'histoire d'une vie jeune et assassinée.

Dites-moi pourquoi, au nom de quoi, on devrait m'oublier,
Dites-moi pourquoi au nom de qui on devrait m'enterrer.

 
 


Facebook