Paroles officielles de la chanson «Le Sicilien» : Pupa Rico

Compositeurs : J.-P. Martin
Chanteurs : Ricothentik, Pupa Rico
Auteurs : Rico
Éditeurs : Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Sicilien"

Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai des fonds bas
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai de rispa
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Dès l'âge de 4 ans, j'ai quitté mon île
Le soleil, la mer, les palmiers de la Sicile
Sans genart pour mes parents ça n'était pas facile
Sans travail, la vie se faisait difficile
Ca leur à fait mal de quitter leur terre fertile
Mais rester sur place devenait inutile
Alors de là nous sommes partis du bidonville
Pour direction la France précisément paris ville
2500 km on s'est tapé en automobile
Sans bouger, à rester assis immobile
Trois jours de voyage a duré notre exil
Un trajet dur mais au bout du compte utile
Arrivé à destination là c'était plus tranquille
Sarcelles a été notre nouveau domicile
Quitter l'paradis pour l'enfer c'est débile
Mais si dja nous a posés là alors ainsi soit-il
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai des fonds bas
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai de rispa
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Sarcelles voilà ou l'on s'est posé
Un f3 en HLM ils nous ont proposé
Le jour où mes parents l'on visité
L'appartement était crade mais ils n'ont pas hésité
De la sans perdre de temps on s'est installé
Vu que mon père était peintre il a tout refait
Ensuite du travail ils ont trouvé
Assez rapidement vu qu'ils étaient motivés

Moi et ma soeur a l'école ils nous ont envoyés
Pour apprendre a lire et écrire le français
Le soir encore après les cours on étudiait
De savoir s'exprimer fallait vite y remédier
Au début c'était dur pour nous émigrés
Mais à cette société on s'est vite intègré
Pénible a été le chemin mais on y est arrivé
Une nouvelle vie pour nous a commencé
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai des fonds bas
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai de rispa
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
On a eu la chance d'avoir de bons voisins
D'ailleurs l'un d'entre eux est devenu mon meilleur copain
Un antillais, un guadeloupéen
Lui aussi arrivait des Antilles d'encore plus loin
C'était le black de la cité et moi le sicilien
Lui venait manger mes spaghetti et moi son boudin
Tout deux nous étions main dans la main
Ensemble les 400 coups on a fait en étant gamins
Plus grands devant les filles on faisait les malins
On finissait souvent chez elles à leur faire des câlins
Ici les filles font voir leur cul leurs seins
Si elles font ça chez moi elle se font casser les reins
Le contraste a été fatal sur le plan féminin
J'avais jamais été aussi vite à cracher mon venin
C'est vrai qu'en France les filles sont belles et on mange bien
Mais dommage qu'la mer est loin et le climat souvent vilain
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai des fonds bas
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je partirai de rispa
Non rien à faire non, je n'ai rien à faire là
Un jour je sais je repartirai chez moi

 
 


Facebook