Paroles officielles de la chanson «De Toi À Moi» : Olivia Ruiz

Albums :

Paroles officielles de la chanson "De Toi À Moi"

De ta pudeur à moi il y a quatre boutons
Quatre boutons de bois qui cachent ton corps à toi
Ta chemise de soie glissant à tes talons
Deux petits ronds bien droits
S'étonnent d’avoir froid
Tu es nu devant moi comme le serait une fille
Et la pudeur te va quand je te déshabille
Tu es beau devant moi quand à tes lèvres brille
Un peu de ton émoi que ta langue éparpille
Enroulée caressant de ton corps les contours
Mes doigts vont s’empressant en retracer le tour
Effleurer les limites enveloppe que l’âme excite
Ton joli coeur s’agite dans ce corps qui palpite
Tu es ce beau dessin que je trace sans fin
Respectant et le grain et les creux et les pleins
À la petite écuelle je pose enfin ma bouche
Mes narines se couchent aux formes de ton aisselle
De ta pudeur à moi il y a quatre boutons
Quatre boutons de bois qui cachent ton corps à toi
Ta chemise de soie glissant à tes talons
Deux petits ronds bien droits
S'étonnent d’avoir froid
Je rends grâce à ces gens qui te donnèrent la vie
Et m’offrirent le moment de te voir nu ici
De t’avoir nu ici contre moi à l’instant
Pour ma plus belle envie ce corps maintenant brûlant
Et tu ne bouge pas et je ne bouge plus
Ton visage de profil et le cou long tendu
Mes lèvres sur tes cils et les tiennes fendues
Et je ne bouge pas et tu ne bouge plus
Si ta pudeur a froid quatre petits boutons
Quatre boutons de bois refermeront tout ça
Une chemise de soie couvrant ton corps à toi
Deux petits ronds bien droits
Tairont mes jeux à moi…

 
 


Facebook