Paroles officielles de la chanson «Justice» : Tonton David

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Justice"

Il n'y a pas de justice pour les pauvres, les petites gens n'ont qu'à pleurer c'est le système qui l'impose.
Il n'y a pas de justice pour les démunis, chantons la réalité si personne n'entend tant pis.

Cessons de nous voiler la face on tourne en rond,
L'avenir ne semble pas vouloir offrir de nouvelles solutions,
L'union aurait dû nous donner la force de dire non,
Faire plier ce système qui cultive l'exclusion.
Pourquoi veux-tu qu'on t'ouvre si tu frappes pas à la porte,
La porte qui reste fermèe n'est sûrement pas la dernière porte.
Pourquoi garder pour toi tes douleurs tes frustrations viens
On va faire 1 coup d'état le temps d'1 chanson

Il n'y a pas de justice pour les pauvres, les petites gens n'ont qu'à pleurer c'est le système qui l'impose.
Il n'y a pas de justice pour les démunis, chantons la réalité si personne n'entend tant pis.

Il y a forcement 1 couvert 1 abri 1 toit pour celui qui marche seul pour celui qui a froid
Personne ne veut de pitié personne ne veut quémander personne ne veut troquer sa dignité pour 1 repas
On dit que le progrès nous envoie des nouvelles de la lune
La souffrance en bas de chez nous ne fait jamais la une
C'est sur c'est indéniable c'est bien pire ailleurs
Est-ce une raison pour que nos enfants s'épanouissent dans la peur

Il n'y a pas de justice pour les pauvres, les petites gens n'ont qu'à pleurer c'est le système qui l'impose.
Il n'y a pas de justice pour les démunis, chantons la réalité si personne n'entend tant pis.

Si on dansait si on chantait pour enfin exister
Au lieu d'se battre sans cesse pour des miettes
Si on avançait ensemble déjouant leurs plans abjects
Mais qu'est-ce que les maîtres du monde comptent-ils faire de la planète
Si on criait est-ce qu'on nous entendrait mieux
Si on laissait la musique prendre le contrôle des ondes des stations
Pour vivre enfin de meilleures vibrations

Il n'y a pas de justice pour les pauvres, les petites gens n'ont qu'à pleurer c'est le système qui l'impose.
Il n'y a pas de justice pour les démunis, chantons la réalité si personne n'entend tant pis.

 
 


Facebook