Paroles officielles de la chanson «Guitare D’Hawai» : Georgel

Compositeurs : Vincent Scotto
Chanteurs : Georgel
Auteurs : Henri Delormel, Koger Geo
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Guitare D’Hawai"

C’est au pays exotique,
Dans le décor féerique,
Aux ombrages fleuris,
Des îles Hawaï
Lorsque tout se dissimule
Dans l’ombre du crépuscule,
Sur le rivage, les amants
Ecoutent cet air troublant :

R : Ô Guitare d’Hawaï,
Quand tu chantes dans la nuit
Tes notes qui changent,
Ont des sons étranges,
On dirait une voix qui rit.
Tu mets de l’amour dans l’âme
Et du trouble au cœur des femmes,
Quand tu chantes dans la nuit,
Ô Guitare d’Hawaï

(Version homme)

C'est là qu'au d'un voyage,
J'ai connu l'amour sauvage
D'une fille aux yeux noirs,
Qui pour moi chaque soir,
Modulait sur sa guitare
Cet air si doux, si bizarre,
Tandis que près d’elle, à mi-voix,
Je disais avec émoi:

R : Ô Guitare d’Hawaï.
Quand tu chantes dans la nuit,
Tes notes si tendres,
Me font mieux comprendre
Les serments de l’être chéri.
Ta divine mélodie
Vient bercer ma griserie,
Quand tu chantes dans la nuit
Ô Guitare d’Hawaï

Mais notre idylle fut brève,
Et laissant là mon beau rêve,
Je dus partir un jour,
Sans espoir de retour.
Et depuis, mélancolique,
Quand j'entends cette musique,
Je voudrais m'enfuir... et pourtant
Je murmure en l’écoutant :

R : Ô Guitare d'Hawaï,
Quand tu chantes dans la nuit,
Tes notes cruelles,
Soudain me rappellent
Un amour jamais fini.
Et songeant aux belles heures,
Malgré moi, vois-tu, je pleure,
Quand tu chantes dans la nuit,
Ô Guitare d'Hawaî.

(Version femme)

Dans la barque qui l'emmène,
Une jolie Hawaïenne,
Voluptueusement,
Sourit à son amant,
Qui lui jou' sur sa guitare
Cet air si doux, si bizarre.
Et comme en rêve, à mi-voix
Elle dit avec émoi :

R : Ô Guitare d' Hawaï.
Quand tu chantes dans la nuit,
Tes notes si tendres,
Me font mieux comprendre
Les serments de l’être chéri.
Ta divine mélodie
Vient bercer ma griserie,
Quand tu chantes dans la nuit
Ô Guitare d' Hawaï

Mais leur idylle fut brève,
Et déçu' dans son beau rêve,
Elle partit un jour,
Sans espoir de retour.
Et depuis, mélancolique,
Lorsqu' on joue cette musique,
Elle voudrait fuir... et pourtant
Ell dit en l'écoutant:

R : Ô Guitare d'Hawaï,
Quand tu chantes dans la nuit,
Tes notes cruelles,
Soudain me rappellent
Un amour jamais fini.
Et songeant aux belles heures,
Malgré moi, vois-tu, je pleure,
Quand tu chantes dans la nuit,
Ô Guitare d'Hawaî.

 
 


Facebook