Paroles officielles de la chanson «On N’Devrait Pas Vieillir» :

Compositeurs : Raoul Chantegrelet
Auteurs : Montehus
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "On N’Devrait Pas Vieillir"

On n’devrait pas vieillir quand on a pas d’fortune
On n’devrait pas blanchir quand on n’a pas de sous
Allons, va, Jean Guenill’- Subis ton infortune
Tout ce la finira quand tu d’ras dans l’grand trou
Mais, bon Dieu, que fait-on sur la terre ?
Vivre sans pain sans gite et sans souliers,
Etant jeune, on s’fich’ de la misère
On n’devrait pas vieillir, quand on est ouvrier !

Avoir des cheveux blancs, c'est l’entrée aux galères,
Avoir des cheveux blancs, oui, c'est perdre son pain,
C'est la double souffrance, vieillesse et misère,
Oh ! l’horrible tableau ! un vieillard mourant d'faim,
Etre vieux, c'est casser sa machine,
Pour le patron, c'est un' bête estropiée,
On accepte un salaire de famine,
On n'devrait pas vieillir quand on est ouvrier !

Quand, tout à fait usé, la forc' vous abandonne,
Brisé par la fatigue, on tomb' sur le chemin,
Alors, sans perdr' de temps, vit' le patron ordonne
Et dit : Faut le changer, cet homm' finira d'main.»
Triste épave, on reste sur la route,
L'âme meurtrie et l'esprit sans raison,
Et parc'que l’on demande une croûte,
La justic' nous condamne à six mois de prison.

A vous qui dirigez la France, la République,
A vous les députés, à vous les sénateurs,
Oui c'est à vous messieurs que j'fais cette réplique
Au nom de ceux qui viv'nt dans l'éternel malheur,
Quand dans un' puissanc' comm' la France
On interdit la mendicité.,
On interdit d'abord la souffrance,
Et l'on met en pratiqu' ce mot Fraternité!

 
 


Facebook