Paroles officielles de la chanson «Toute Petite (La)» : Georgel

Compositeurs : Emile Doloire
Chanteurs : Mistinguett, Georgel
Auteurs : Decaye
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Toute Petite (La)"

Ell’ fut pas él’vée au couvent
Dans un’ pension pour demoiselles
Et fréquenta jusqu’à sept ans
La Maternelle.
Mais à Bell’ville on grandit vite,
Un’ fois dehors ell’ s’est instruite
Dam’ ell’ comprend
Ell’ comprend même que sur terre
Tout n’est pas soleil et lumière
Pour les pauvr’s gens.

Et quand on n’a personne y a pas faut qu’on turbine
Aux terrass’s ell’ vend d’tout, des fleurs et des journaux.
C’est pas toujours permis mais comme elle est maligne
Aussitôt qu’ell’ voit poindr’ la silhouett’ des sergots

R : Ell’ se fait petit’ toute petite
Parmi la foule on n’la voit pas ell’ disparaît ;
L’sergent d’vill’ bonasse
Fend le populo
Oui, mais sur la place
Y n’trouve que la peua.
Ell’ se fait petit’ toute petite
Allant toujours filant sans bruit comm’ les souris,
Et les souris ça file vite vite vite
Ell’ se fait petite tout’ petite, tout’ petite.

C'est pas drôl' d'êtr 'seul' dans Paris
Et d'se trimballer en guenilles
V’là qu'ell' s'met à rêver aussi
D'la vie d'famille !
Un soir ell' rencontre un p'tit homme
Qui lui dit tout bas : "Viens donc môme,
Viens par là-bas...
Allons va, tu peux t'laisser faire
Tu verras qu'j’ai le cœur sincère
Tu r'grett'ras pas !

Tous les deux nous avons seize ans. C’est le même âge
Laiss' toi prendr' par la taill’, viens t’asseoir sur ce banc.
T’as pas besoin d'avoir peur, quoi c'est des bavardages!
Allons tout contre moi viens t’blottir tendrement.

R : Ah! fais-toi petit' toute petite
Entre mes bras laiss' toi bercer comme un bébé,
Va,je n’s’rai pas rosse
T'as qu'à m'écouter,
Tu verras ma gosse
Comme on va s'aimer !
Tu s'ras ma petit', ma tout' petite
Et dans la nuit rentrons sans bruit comm’ les souris
Les ptit’s souris qui filent vite, vite, vite,
Viens ma tout' petite, tout' petit,' tout' petite.

Mais l'hiver y a des mauvais jours
Où les fleurs ne se vendent guère,
Dame on peut pas fair' tous les jours
De grand’s affaires!...
Ell’ pens' tout bas : "Qu’est-c'que j’vais prendre
Si d’un seul rond je n'peux pas m'fendre
Seigneur Pitié !
Sûrement y va faire un scandale
Et en rentrant elle est tout' pâle
Rien qu'd'y penser.

Sitôt quell' l’aperçoit ell' lui dit bien gentille :
"Tu sais, Grand, aujourd'hui on ne m'a rien ach'té."
Et de peur des taloch’s ainsi qu'un' petit' fille
Elle vient tout contre lui et pour l'amadouer

R : Ell' se fait petit', toute petite
Mais lui la r'pousse en lui disant : Comnent qu’on f’ra
Demain faut qu'j’achète
Mes cent sous d'violettes.
Va vendr' tout' la nuit,
R'viens quand t'as fini...
Et la tout' petit' toute petite
En sanglotant repart sans bruit. Et dans la nuit
Dans un coin de porte elle s'abrite, vite,vite
C’est la tout' petit', tout'petite, Pauvr' petite.

 
 


Facebook