Paroles officielles de la chanson «Robe Legere» :

Compositeurs : Pierre Roche
Auteurs : Charles Aznavour
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Robe Legere"

ROBE LEGERE

Elle avait une robe légère
Que le vent ce vilain polissons
Relevait gentiment sans manière
Et découvrait son joli jupon
Elle avait un jupon de dentelle
Qui faisait retourner les messieurs
Ces derniers voyant la jouvencelle
Coulissaient des regards malicieux
Mais elle marchait la mine fière
Sans jamais écouter leurs propos
Et replaçait sa robe légère
Que le vent relevait de nouveau
Ti di li dam,
Ta ti di li dam,
Ta ti di li da,
Di li da, di li dam
C’était une jolie Canadienne
Qui était fraiche comme un matin de juin
C’était une jolie Canadienne
Qui travaillait comme petite main
Quand elle livrait à domicile
Les passants sifflaient d’admiration
Et dans les rues les sergents de ville
Pour elle arrêtaient la circulation

Elle avait une robe légère
Que le vent ce vilain polissons
Relevait gentiment sans manière
Et découvrait son joli jupon
Mais un jour avant d’entrer chez elle
Elle fit une chute dans la rue
Le vent s’engouffrant dans les dentelles
Découvrit quelque chose de plus
Un garçon qui passait solitaire lui tendit la main très galamment
Elle refusa ma mine fière
Et soudain s’enfuit en rougissant
Ti di li dam,
Ta ti di li dam,
Ta ti di li da,
Di li da, di li dam

Le garçon faillit perdre la tête
Il en rêvait la nuit comme le jour
Aussi très vite il se mit en quête
Pour retrouver l’objet de son amour
Bientôt il allait trouver son père
Afin de lui demander sa main
Et le jour où ils se marièrent
Les invités s’aperçurent soudain

Elle avait une robe légère
Que le vent ce vilain polissons
Relevait gentiment sans manière
Et découvrait son joli jupon
Elle avait un jupon de dentelle
Qui faisait retourner les messieurs
Ces derniers voyant la jouvencelle
Coulissaient des regards malicieux
Mais elle marchait la mine fière
Sans jamais écouter leurs propos
Et replaçait sa robe légère
Que le vent relevait de nouveau
Ti di li dam,
Ta ti di li dam,
Ta ti di li da,
Di li da, di li dère
Elle replaçait sa robe légère
Que le vent faisait voler gaiment.

 
 


Facebook