Paroles officielles de la chanson «Dedans» : Odezenne

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Dedans"

On mêle des 1000 et des 100,
On pose des mines, on descend,
on pille par le sang pour extorquer le moindre roupie,
et dans nos lits on roupille.
Ils font cinquante-deux pour cent et prennent un malin plaisir à tordre nos utopies.
Arrête ton char Dassault !
La mer pleure, la terre tremble quand vous mettez vos costards de charlatans au coeur tendre.
Et on écoute ce con qui ment,
Regard mielleux à la télé en train de déblatérer sur la misère d'un continent...
Bienvenue à l'âge de la poudre, le nirvana technologique,
Ici y'a du Fanta dans les biberons et dans les larmes du gin tonic !
Y’a pas de place pour toi dans leurs plans indélicats !
Y’a trop de renégats dans les fauteuils de l'Etat.
Tactique en six temps : imbéciliser, dé-civiliser, trop analyser, peuple débilisé, zic aseptisée, merde télévisée.

Chie dedans ! Crève dedans ! Bouffe dedans ! Dors dedans ! Rêve dedans ! Bosse dedans ! Baise dedans ! Pleure dedans !

Je viens cradifier le trottoir, c'est trop propre pour mon corps.
Ca simplifie mes tares, et amplifie le décor.
On oublie ce qui est "pas beau".
Je veux de la pute et de la bimbo !
Vire- moi cette grosse nana ou je lance une vendetta.
Pas de noirs dans mes boîtes où je vérifie le quota.
Je veux de la jeune bien moite qui terrifie le gros tas !
Façonnez-moi ces habitudes à grands coups de magazines et de pubs et de fausses stars 6M.
Creuser des fossés dans le système.
Je veux du clown qui marche au pas et du clone triste, j'aime.
Bref, rien de nouveau qui se dresse au tableau !
Pas de jeux de mots que je laisse en déco ni de solutions sous le capot.
Encore un rap plaintif !!
C'est triste, morne et terne comme un matin dans le bus en troupeau et le coma qu'on transporte en commun dans le métro.
Des cernes comme marques indélébiles,
Avant des vacances un peu débiles sous le soleil du tiers-monde.

Chie dedans ! Crève dedans ! Bouffe dedans ! Dors dedans ! Rêve dedans ! Bosse dedans ! Baise dedans ! Pleure dedans !

 
 


Facebook