Paroles officielles de la chanson «Maux Doux» : Odezenne

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Maux Doux"

On se lasse des mots doux,
de bouches à oreilles on se laisse des maux troubles.
Je constate des doutes dans les évidences,
On se moque de tout tant que les heureux dansent
Donc je rappe du vaudou et laisse le gras du mot double.

Ça dégouline sur ta belle gueule quand je dégueule ma belle,
Tu bats de l'aile seule.
Mon esprit déchante sur ma fidèle chiante...

Nique les contes de princesses,
Je loupe les rendez-vous ! Je reste sans carrosse à côté de mon grand ego.
Coûte que coûte, je compte les heures au goutte à goutte,
J'écoute mes doutes, mais c'est la mort au bout de l'égout.
C'est du pareil au même : j'en ai rien à foutre !
Je glisse et je pisse sur le bord de ma route.
Je rentre dans ma feuille en attendant que je la cueille.
Dépenser mon temps à des pensées d'enfant.
Je rappe des fois sans, quitte à dépasser l'attente,
Je reste à deux pour cent dans mon conte de fées lattant.
Avec qui je dois danser ? Je reste sur un ring.
J'aurais dû recommencer ? Comme un fou ? Comme un dingue ?
Pfffff !!! Se ranger, à s'en ronger les ongles,
Chez moi, se ranger revient à creuser sa tombe.
Je rêve d'une petite qui soufflerait dans mes veines,
Je suis dépendant d'une sale drogue mondaine.
Cracher mes conseils sur des passant raisonnables,
J'embrasse des comptines dans le cou un peu partout...
Beaucoup trop flou ! Pas debout du tout !
Trop de tout ! Trop fou !
Pas du goût de tous ! Tant pis ! Y me trompent tous !
Parlez-moi de vous !
Je cherche un con de coin, épargnez-moi la foule...

Aujourd’hui tout va bien, je te remercie Dieu merci,
Et même si des fois me scie le moral d’être ici.
Loin de toi, sous un toit, autre fois autre chose.
Il fait chaud, glace à l’eau 2 euros 20 centimes,
Le Jardin, Luxembourg voir ceux qui jouent aux échecs,
Les amoureux bien fous et le joueur de tambour.
Le cuicui des oiseaux il ne sonne pas si niais,
Il détend le résigné et son cône résineux.
Aujourd’hui tout va bien je me suis organisé,
J’ai rempli mes deux mains de trucs pour pas m’ennuyer.
Loin de toi, sous le ciel, un autre ciel autre chose.
Il fait froid, boisson chaude 2 euros 20 centimes,
La terrasse pour fumer, chocolat et blouson,
Une écharpe, des souvenirs, ton sourire, tes colères.
Le vroom vroom des voitures et leurs pots d’échappement rendent amer le cacao et mon marc de café.
Aujourd’hui tout va bien je me sens si léger !
Je suis beau, je suis fort prêt à manger du danger.
Loin de toi, toi t’es loin comme les îles Canaries,
Le Brésil ça n’arrive que si t’y vas et que tu veux.
Moi je suis là loin des lianes, à mille lieues pour narguer ta saveur je crève les yeux de ton cœur amoureux. Aujourd’hui tout va bien et demain sera pareil,
J’ai vraiment pas besoin de ta sale salsepareille,
Sale parole, parano, 2 euros 20 centimes.
Des angoisses, jours pluvieux, t’es sanguine...
Wesh cousine.

On se lasse des mots doux,
De bouches à oreilles on se laisse des maux troubles.
Je constate des doutes dans les évidences,
On se moque de tout tant que les heureux dansent
Donc je rappe du vaudou et laisse le gras du mot double.

Ça dégouline sur ta belle gueule quand je dégueule ma belle,
Tu bats de l'aile seule.

 
 


Facebook