Paroles officielles de la chanson «Tic Tac» : Odezenne

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Tic Tac"

Tac / Tic – Tac
Tic - Tac / Tic - Tac
Tic - Tac / Tic – Tac
Tic - Tac / Tic - Tac

J’ai plus d’stress, mais la vie m’joue des tours
Tu vois j’m’engraisse, et j’arrête pas les détours
Les jours J, c’est pas qu’j’rougit, mais j’oublie,
La vie mon joujou, plein d’ rencontre et d’bise sur mes joug
Vestige d’un passé qui fut mon bijou
Maintenant je joue avec ma mémoire à genoux, et j’en joue

Tic tac

Mes vieux décors s’entêtent, je jongle avec des visages sur des corps sans tête
Plus d’plomb dans la tête, que des mirages et des plumes qui m’rendent bête
M’donne un destin léger et m’laisse en marge allonger
J’contourne les obstacles tant qu’je peux, mais l’conteur tourne
M’amène au point critik, au point qu’j’nécessite une aide médical, c’est l’hic
Bestial «je combats au poing » k’jcrie et des tics j’chop
Hérétique flop, j’écrivais hip hop,
Amène moi une bière ou une civière que j’m’echoue,
Des béquilles ou des quilles dans les choux,

Tic Tac, tic tac tic

Un nuage d’image floue
J’pars en vrac avec mon bic,
Bac en poche épique,
Sac « à domatic » (= sac à dos automatique)
Lac de larme antique,
De bric à brak,
J’braque ma case en brique,
Ou mieux qu’tout :
Les souvenir imbriqué d’une belle,
Une demoiselle qui m’faisais du zèle et qu’avait tout pour elle.
J’nécessite une autre miss avant ma cécité,
Une voix suave, pas trop épave, douce comme elles savent,
Voilà maintenant ça c’est cité.

Tic - Tac / Tic - Tac

Comme j’te dis, c’est pas qu’j stress : mais la vie m’joue de tour !
Ou plutôt m’joue son tour :
J’détour des tonnes d’image sans contour,
J’appelle des mots sans voyelles,
Je compte les clopes dans les paquets d’vingt
J’repette tout l’temps les meme refrains
Pour mes anecdotes, y a pas d’antidote !
Alors tu t’calme, t’écoute et tu fais style que t’es mon pote...
Comme ce vieux focu qui squatte sa chaise au bout d’la rue et qui ma vue,
Salut !
On s’était donné rendez vous dans dix ans t’as vu...
Tu devais payer ta bière au pmu d’l’avenue, vendu !
Tic tac,
Et l’heure passe, et le repas repasse et leur pas recasse
Tic tac
Et ma vie trace, mes os se tasse
Et moi je trépasse
Tic tac

Tac / Tic – Tac
Tic - Tac / Tic - Tac
Tic - Tac / Tic – Tac
Tic - Tac / Tic – Tac

Jeune insouciant Sans soucis En santé d’fer Je n’ai jamais connu la guerre
Ma tête porte une casquette Mon squelette est intact Aujourd’hui je n’entends pas le tic-tac De le montre
J’ai les phéromones Axe Inca J’suis frais La vie ne m’a pas Trop tricard encore
Les poules, la gnole La bamboula J’les supporte sur le petit doigt Et les fais tourner, mémé
Les nénés les mastique Baby bombastic Wesh j’viens du 92 Tiens fume mon shit au pneu
Et ouais, j’suis un nejeu* Qui cause en verlan Comme la levrette Vigoureux et séduisant
Papy tu fais plus le poids T’es séché Il m’reste encore bien des étés Pour pécher
Tu trembles, j’suis souple T’as la sagesse, j’ai l’inconscience Tu es seul A moi seul, je suis un groupe
T’as vu plein de paysages Moi loin de chez moi J’me sens dépaysé J’m’en super tape des fjords et des alizés Mon créneau c’est plus la drague
Sur les Champs Elysées A boire un millésime
Mais ça tu peux plus l’faire Tu t’retrouves là Duper* Comme un cleps qu’a plus d’flaire
Ahahahahah Tu deviens gaga, parkinsonien En mode vibro Qui se souvient plus de rien Beuh beuh beuh beuh beuh
Le temps a du punch Les vieux sont nos maîtres ? Avant de m’enseigner vos préceptes Venez gagner au 100 mètres

*perdu

 
 


Facebook