Paroles officielles de la chanson «Bref» : Volo

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Bref"

Ça m’a beaucoup appris c’était sympa
D’être aussi triste quand j’attendais que tu reviennes
C’était très réussi et ça m’apprendra
À avoir autant de peine
C’était trop chouette tant de regret
Pour mon petit cœur débile qui comprenait queud'
Pour être honnête j’étais parfait
Dans le style transi qui vit pas ça du tout skreud'

Quand j’allais me noyer dans les lames de fond
D’une mer déchirée par la tempête
Quand j’allais me pendre au plafond
Dans la toile que l’araignée tissait dans ma tête

C’était super ça m’a bien plu
Quand t’es venue me dire je m’en vais, d’oublier d’être fier
J’ai pas fait de manière, t’as vu ?
Contre les vents mauvais, fallait pas manquer d’air
C’était pas drôle mais t’as fait ça trop bien
À ce qu’on m’a dit j’étais à la hauteur
Dans le rôle de l’ombre de ton chien
Qui pissait comme je pleure

Quand j’allais me noyer dans les lames de fond
D’une mer déchirée par la tempête
Quand j’allais me pendre au plafond
Dans la toile que l’araignée tissait dans ma tête

Ça m’a beaucoup appris, c’était sympa
D’être aussi triste quand j’attendais que tu reviennes
C’était très réussi et ça m’apprendra
À avoir autant de peine
C’était bien fait tant de vague à l’âme
Tout ce chagrin c’était vraiment précieux
Pour souffler sur le feu et attiser mes larmes
Au brasier de tes yeux

Quand j’allais me noyer dans les lames de fond
D’une mer déchirée par la tempête
Quand j’allais me pendre au plafond
Dans la toile que l’araignée tissait dans ma tête

 
 


Facebook