Paroles officielles de la chanson «Comme Une Etoile» : Booba

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Comme Une Etoile"

Je veux juste briller, comme une étoile,
J'ai toujours dû, su me débrouiller, la vie n'est qu'une escale,
Et si je dois plier, c'est sous l'impact des balles
Mais tu ne m'entendras pas crier, car j'ai un gilet pare balles
Enculé je serai rapatrié, enterré au Sénégal
Enfin je pourrai trouver le calme, je serai seul comme une étoile

Comme une étoile, j'ai disparu depuis longtemps,
Mais tu me vois toujours briller toujours scintiller,
J'ai pris les petits sentiers, quitté l'chantier
Hauts-d'Seine obscène africain comme un antillais,
Libéré de mes entraves me venger comme un droit,
J'ai couru comme un esclave pour marcher comme un roi,
Malheureusement je n'ai pas su marcher très droit
J'ai gardé mon automatique et mes amis près d'moi,
Tu trouves que la terre est belle elle est plus belle vue de là-haut,
Un nègre est un bon nègre quand il est dead sur le carreau,
J'éclaire cellules scie les barreaux,
Sur ces notes de piano regrette l'époque du Rat Luciano.
Aigle royal, dernier voyage
Fais péter l'son dans la gov’ rends moi hommage,
J'ai tout c'que j'mérite, trouve pas ça dommage
Ni Putes Ni Soumises vont se réjouir ces sales connasses.
Banlieusard dans le sang, peu importe c'que Sarko fasse,
92 sur l'sarcophage.
Et le piano m'endort, Terminator est mon mentor
Récupérer mon or j'en rêve encore

Je veux juste briller, comme une étoile,
J'ai toujours dû, su me débrouiller, la vie n'est qu'une escale,
Et si je dois plier, c'est sous l'impact des balles
Mais tu ne m'entendras pas crier, car j'ai un gilet pare balles
Enculé je serai rapatrié, enterré au Sénégal
Enfin je pourrai trouver le calme, je serai seul comme une étoile

On ne m'entendra plus,
On ne me verra plus,
Regarde vers les nuages,
Tu verras voler ma plume,
B2O 100 moins 8 zoo, on contrôle la zone,
Si je ne fais pas face à ces négros
Leur lame se plantera dans mon dos,
Tu crois que je vais mal, que je n'dors plus,
Tu voudrais sécher mes larmes
Mais il y a bien longtemps que je n'pleure plus,
Messieurs et mesdames.

 
 


Facebook