Paroles officielles de la chanson «C’Est Marseillais» :

Compositeurs : Vincent Scotto
Auteurs : Vincent Scotto
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "C’Est Marseillais"

1.
Au music-hall c’est une mod’ pas banale
On n’entend plus que des chansons du midi
Dans les thêatr’s y a des pièc’s méridionales,
Au cinéma c’est la même chose aussi.
Voilà pourquoi tous les Français à présent parlent Marseillais.

R.
Vous voyez un’ dame aux cheveux rouquins.
Vous dit’s : Sont y vrais ou bien sont y teints
Eh bien " Titin… ça c’est Marseillais
Le soir aussitôt le repas fini
Qu’est c’qu’on d’mande aux goss’s
C’est qu’ils aill’nt au lit
Et " l’ailloli " ça c’est Marseillais.

2.
Les monuments, si nous n’y prenons pas garde
Deviendront tous marseillais, c’est positif.
T’nez, Notre-Dam’ s’ra Notret-dam’… de la Garde
Le château d’Blois deviendra… le château d’If
L’histoir’ de Franc’ ne vous déplais’
S’appell’ra l’Histoir’… Marseillais’

R.
Au jardin, des Plant’s l’Directeur malin,
N’a plus d’ours malad’s il n’a qu’des ours sains
Et les « oursins »… ça c’est Marseillais
Sur les plag’s du Nord, c’est un’ rigolade,
Y a plus d’galets blancs, y a qu’ des galets jade
Et « galéjade »… ça c’est Marseillais.

3.
Au restaurant vous mangez une sardine
Et comme viande, un morceau de porc bien gras
Une heure après, vous fait’s une drôle de mine
Ca la sardine et le porc ne descendent pas
Et vous pensez… coquin de sort
C’est cett’ sardin’ qui bouch’ le porc.

R.
Vous ach’tez des pomm’s chez votre fruitière
Un’ voisin’ vous dit : Ell’s sont un peu chères
Eh bien « Peuchère », ça c’est Marseillais.
Allez donc là-bas, j’les paie dix sous pièce,
Par ici y a hausse mais au bout… y a baisse
Et « bouillaibaisse » ça c’est Marseillais.

4.
Les Marseillais revendiqu’nt c’est un’ merveille,
Tous les grands homm’s ceux d’mant’nant et ceux d’jadis
Rouget de Lisle était un Rouget d’Marseille,
Quant à Pasteur, c’est l’inventeur du « Pastis »
Et « l’Ave Maria » quelle astuc’,
Ils appell’nt ça « l’Avé Marius ».

R.
Les gens du midi éxager’nt souvent
Et leur bonne humeur j'vous jur’ qu'on la sent
Eh bien « l’assent » ça c'est marseillais
Et les pessimistes diront c'qu'ils voudront
Il faut qu’ce soit nous qui les secouions
Et... « ce couillon »… ça c’est marseillais.

 
 


Facebook