Paroles officielles de la chanson «De Place En Place» : Georges Brassens

Compositeurs : Stanislas
Chanteurs : Georges Brassens
Auteurs : Lucien Boyer
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "De Place En Place"

1.
Ça vient au monde sur la Butte,
Ça pousse, on ne sait trop comment,
Et, de cabriole en culbute,
Ca tomb’ dans les bras d’un amant :
Un joyeux, un enfant d’Montmertre
Qui, pour deux ronds d’frit’s, un beau jour
L’initie aux chos’s de l’amour
Plac’ du Tertre !

2.
Comme on n'peut pas vivr' sans galette,
Certain soir qu'on n'a pas briffé
On va vendr' des bouquets d'violettes
Devant la terrass' des cafés.
La frimousse est originale
Et tente le pinceau d'un rapin,
Et l'on pose les "Diane au bain "
Plac' Pigalle !

3.
La peintur' c'est beau, mais c'est triste
Et ça manqu’ par trop d'essentiel ;
Ne comptez pas sur un artiste
Pour vous meubler chez Dufayel.
On a d'la poitrine et des hanches,
On sent qu'on produit son effet,
Et, sur le coup d'minuit, l’on fait
La plac' Blanche !

4.
Puis, pour un nom à particule
On chang' son nom trop roturier ;
On a des couronn's majuscules
Sur son bucéphale en noyer.
On s'appell' Gislène de Brantôme,
Emilienn' de Pont-à-Mousson,
Et l'on arbor' son écusson
Plac' Vendôme !

5.
Ça dure le temps d'un caprice :
Paris, inconstant, s'est lassé
Et passe à d’autres exercices,
Dédaignant son joujou cassé.
On d'vient la fée en maillot jaune
Qu'admir'nt, sur les tréteaux forains,
Les artilleurs du fort voisin,
Plac' du Trône !

6.
Enfin, c'est la chute et la boue,
Le plaisir (quel plaisir !) offert...
Puis, le dernier acte se joue
La nuit, sur un trottoir désert :
Dans le frisson glacé de l’aube,
Comme on enlève un chien crevé,
On la ramasse su’ l’pavé
D’la plac’ Maube !

 
 


Facebook