Paroles officielles de la chanson «Prends Mon Bouquet» :

Compositeurs : Etienne Lorin
Auteurs : Bourvil, Stervel
Éditeurs : Editions Fortin
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Prends Mon Bouquet"

1.
J’ador’ Marguerite avec candeur,
Je lui parle un langage de fleurs
Je l’appel’ Paqu’rett’ aux yeux pervench’,
J’suis son Narciss’ tous les dimanch’s
Mon amour se passe avec délic’, (des lys)
Un soleil qui n’a rien de factic’,
Pour ell’ je compos’ des p’tits bouquets
Dahlia, Jasmin ou Muguet

R.
Prends mon bouquet, mon p’tit bouquet
Mon petit bouquet de muguet,
Prends mon bouquet,
Mon p’tit bouquet,
Il est si beau et si bien fait.
Ca l’émotionne et aussitôt
Ell’ rougit comme un coqu’licot
J’vois tout en rose,
J’lui dis : trésor,
Dormons comme un p’tit bouton d’or,
Fais ton lit là (lilas),
Marguerit’,
Pour ouvrir ton cœur bien vit’,
Donne moi la clef ma p’tit’, (clématite)
Au lit là (lilas), ah ! non, Narciss’,
Mes cheveux, ça les irriss’nt (iris) quand je suis avec toi au lit.
Prends mon bouquet , mon p’tit bouquet,
Mais ell’ me dit d’un air mauvais :
Ah ! chang’ de thêm’, t’as pas d’autr’ thême,
Jh’lui réponds c’est la crise en thême (crysanthème).

2.
Ell' ne m'aim' pas, malgré mes bouquets,
Ell' me trouv' trop gros et j'lui déplais.
C'est p't'êtr' pour ça qu'ell' m’a dit : crocus,
Me griffant avec un cactus.
Je faisais des gest's par-ci, par-là,
Comme un pauvre mime, un mimosa.
D'émotion J'bé..bégayais comm' ça,
J'avais l'air d'un vrai bégonia.

R.
Plus de bouquets , de p'tits bouquets,
Plus de bouquets, ah ! quel regret,
Je sens un poids sur mon p'tit cœur,
C'est pour moi un pois de senteur.
J'ai des pensées plein's de soucis,
Le cœur piqué par des orties,
Les gens me dis'nt; mon pauvr' Narciss’,
Tu boud’s, tu lip's (tulipe) comme un jocriss'.
Anémié comme anémon',
J'erre à pied comme un pauvre homm',
J'erre ici et géranium,
Je m'en vais parmi les plain's,
Mais à pied, j'ai beaucoup d'pein'.
J'vais ach'ter un cycle amèn’ (cyclamen)
Et je cueill’rai des p'tits bouquets
Et puis je me les offrirai,
Car Marguerite, mauvaise enfant,
Ne vaut pas un pétunia blanc.
Myo... Myo...Myosotis !

 
 


Facebook