Paroles officielles de la chanson «Tgv» : La Fille Du Voisin

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Tgv"

A chaque départ les mêmes angoisses
Je roule de nuit ça laisse des traces
C'est comme la fuite que j'attendais
J’inspire j'expire et je m'en vais

A chaque départ les mêmes angoisses
Encore une nuit pour mieux faire face
Les portes se ferment, mes sens s'éveillent
On accélère et ça m’entraîne

A chaque départ les angoisses
Passé minuit mon coeur s’efface
J'arrive demain matin
Les yeux ouvert au fond du train

Je mens et me mens tout le temps
Je prie car j'aimerai tellement
Que ça s’arrête que ça s’arrête
Je mens et regarde les gens
Qui comme moi perdent leur temps
Cachés au fond de leur tête
Au fond de leur tête

A chaque départ les mêmes angoisses
Et chaque arrêt est une menace
Je n'ai plus peur de tous ces signes
Je prends toujours les mêmes lignes

A chaque départ les mêmes angoisses
Si je m'arrête on me pourchasse
Et j'envisage ces monts glacés
Par la fenêtre ils font rêver

A chaque départ les mêmes angoisses
Passé minuit mon coeur s'efface
J'arriverai demain matin
Les yeux ouverts au fond du train

 
 


Facebook