Paroles officielles de la chanson «L'evasion» : Anatole Peterson

Albums :

Paroles officielles de la chanson "L'evasion"

LOLA : Le cochon !
NARRATION : Eh non... Fausse alerte ! Cette fois, c'était Daisy Belle, qui se retournait dans son lit en ronflant.
ANATOLE : Je préfère ça... Ouvre la cage, vas-y. Eh, dis Lola... Mon père... Il a pas réussi à faire le vrai Mouillepattophone ? Celui qui change le bruit en musique ?
LOLA (qui tire la clef) : Non. Il a vraiment essayé, mais il a pas réussi.
ANATOLE : Alors c'est de ma faute...
LOLA : Dis pas ça, Anatole...
ANATOLE : Si je m'étais pas fait prendre, il aurait pas craqué...
LOLA : Tu voulais pas... Tu voulais sauver ton père. Et lui, il espérait trouver le secret de sa machine. Il lui fallait quelque chose de dur, quelque chose de très pur à mettre dans l'entonnoir. Là, ça aurait marché... C'est pas ta faute... Allez, viens, on va sortir de la chambre.
ANATOLE : Si! c'est ma faute...
LOLA : On va bien trouver une idée, Peterson. Si seulement on avait un diamant gros comme un chupito...
ANATOLE : Tais-toi, parle pas de chupito, j'ai l'estomac renversé.
LOLA : Un diamant gros comme... Comme un beignet.
ANATOLE : Non ! (un silence) Attends... Un quoi, Lola ? T'as dit un quoi ?
LOLA : Un chupito ?
ANATOLE : Non, avant ?
LOLA : Un beignet ?
ANATOLE : Non ! T'as dit un quoi, avant ?
LOLA : Un... Un diamant.
ANATOLE : Caramba ! Ca y est, en avant Maestro ! On n'a pas une minute à perdre. J'attrape la clef. A nous deux, Tony Truand !
NARRATION : J'avais rien compris. Mais c'est comme ça que je l'aime Anatole. Moitié détective, moitié chevalier, et moitié gourmand. Enfin, ça fait trois moitié... Mais ça lui va bien. Il a passé la main sur les barreaux, ça a fait le bruit d'une baguette magique dans les dessins animés... Moitié magicien, en plus. Ouaah, le gars.
PICTOBRUIT : Bruit de baguette magique

 
 


Facebook