Paroles officielles de la chanson «Arc-En-Ciel Pour Daltoniens» : La Caution

Compositeurs : Mazouz Ahmed
Chanteurs : La Caution
Auteurs : Mohamed Mazouz
Éditeurs : Warner Chappell Music France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Arc-En-Ciel Pour Daltoniens"

NIKKFURIE :
Dans ma poche, je n’ai que des punaises de monnaie
Qui contrastent avec l’arrogance de mes lunettes de soleil !
J’suis pas loin du vice mais j’suis plus près de l’honnête.
J’fais partie d’ces mecs bien pubères et corrects.
Je n’changerais pas mon mic’ pour la plus belle des Rollex,
Je n’rangerais pas mon arme pour la prunelle d’tes yeux verts !
Nikkfurie ! Mon rap humecte les commères,
220 cordes à mon arc pour le succès d’une comète !

REFRAIN (x 2) :

C’est un arc-en-ciel pour daltoniens,
Qui s’remarque en fait quand c’est cartésien.
J’lève mon arc en l’air, je m’sens pas très bien,
Les écarts se créent quand c’est carcéral.

Hitekk :
Tu sais le temps, paraît-il que c’est d’l’argent.
Je sais le prendre, appétissant quand tu l’perds.
Ma perception de ce monde est niquée, pas de mondanités,
Que des combats d’idées qui se vendent.
La coke, l’héro et le crack sont dans vos rues.
A cause des autres et le cash, on en veut plus.
La mort décolle et te claque, quand t’entends plus.
L’apothéose et le calme, bien entendu !
Je reste en éveil quand je rêve, correct et concret, comate,
Collectant les sparadraps, connectant l’concept au bar
Connaissant les conséquences de mes erreurs, je compense
Par des compresses dans le cœur. Vantez la peur : je la vends !
Vampire tu meurs par le manque, braqueur de banques de sang.
Anti-cutter bureaucrate avec un gang de cancres
En pull-over plutôt crade, j’opère et termine le taf.
Quand tu perds t’es stupéfait !
Mauvais en vermine, je braille envers l’interdit, je prescris le permis de graille.

REFRAIN (x 2) :
C’est un arc-en-ciel pour daltoniens,
Qui s’remarque en fait quand c’est cartésien.
J’lève mon arc en l’air, je m’sens pas très bien,
Les écarts se créent quand c’est carcéral.

NIKKFURIE :
Je suis un « hétéro-sapiens » ! Un vétéran sapeur-pompier
De fesses mérovingiennes qui dans de brefs élans s’abstiennent.
Niquer l’espérance de vie de ceux qui se dressent au rang d’aryens…
C’est mon truc, le cas échéant, j’suis un excellent paria !
Ton rap frôle la ménopause dans des proportions précaires,
À ce propos, je n’m’oppose pas une seconde mais c’est très clair :
Ton son veut du repos, un peu d’popo et il décède !
Mon polo a un croco, col repassé presque à l’équerre…
Si on t’pose une veste ? Qu’importe, je suis un vestiaire peu fiable,
Un mec bestial et fier mais un esthète peu viable…Que diable ?

Hitekk :
L’arc-en-ciel à l’horizon, en quarantaine pas d’cortizone.
La rengaine à nos viseurs, pars en guerre abominable,
Hélas t’encaisses l’anonymat, parenthèse aborigène
Et ça t’empêche d’avoir une âme car en fait la folie stagne.

REFRAIN (x 2) :

C’est un arc-en-ciel pour daltoniens,
Qui s’remarque en fait quand c’est cartésien.
J’lève mon arc en l’air, je m’sens pas très bien,
Les écarts se créent quand c’est carcéral.
=====================================================
(ENGLISH VERSION)

Nikkfurie:
In my pocket, I'm only tacks money
Which contrasts with the arrogance of my sunglasses!
I'm not far from the vice but I'm closer to the honest.
J'fais part of puberty these guys well and correct.
I n'changerais not my mic 'for the most beautiful Rollex,
I n'rangerais not my weapon to the pupil of your eyes green!
Nikkfurie! My rap dampen the gossip,
220 string to my bow for the success of a comet!

CHORUS (x2):

It is a rainbow for color blindness,
S'remarque that in fact when Cartesian.
J'lève my bow in the air, I m'sens not very good,
The gaps created when prison.

Hitekk:
You know the time, it seems that is l'argent.
I take it, the appetizing when you lose.
My perception of this world is screwed, no worldliness,
That fighting ideas that sell.
The coke, the heroin and crack are in your streets.
Because of the cash and other, it wants more.
The death takes off and smack you when thee more.
The Apotheosis and calmness, of course!
I stay awake when I dream, correct and concrete comata,
Collecting plasters, connecting the concept in the bar
Knowing the consequences of my mistakes, I compensates
By compresses in the heart. Selling fear: I sell!
Vampire you die by the missing robber blood banks.
Anti-cutter bureaucrat with a gang of cancres
In pullover rather crade, I operate and concluded the taf.
When you lose you're amazed!
Bad vermin, I Braille to the forbidden, I prescribe license GRAILLE.

CHORUS (x2):
It is a rainbow for color blindness,
S'remarque that in fact when Cartesian.
J'lève my bow in the air, I m'sens not very good,
The gaps created when prison.

Nikkfurie:
I am a hetero sapiens! A veteran fireman
Merovingian buttock that in a short refrain elk.
Fuck life expectancy of those who rise to the rank of Aryan ...
This is my trick, if any, I'm an excellent pariah!
Your rap menopause close to a precarious
In this regard, I n'm'oppose not a second but it is very clear:
Your son wants to rest a little and it dies popo!
My shirt has a crocodile, col back almost at right angles ...
If t'pose a jacket? Regardless, I am a cloakroom unreliable,
A man and proud bestial esthete but a few viable ... What the hell?

Hitekk:
The rainbow on the horizon, no quarantine cortizone.
The catch-phrase in our sights, horrible war going on,
Unfortunately t'encaisses anonymity, aboriginal parenthesis
And it prevents you have a soul because stagnant is madness.

CHORUS (x2):

It is a rainbow for color blindness,
S'remarque that in fact when Cartesian.
J'lève my bow in the air, I m'sens not very good,
The gaps created when prison.

 
 


Facebook