Paroles officielles de la chanson «Arrive Sur La Terre» : Oxmo Puccino

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Arrive Sur La Terre"

J'ai longtemps pensé que nous vivions,
Dans un asile à ciel ouvert, avec du recul j'ai découvert
Qu'on est tous de la même planète,
Mais pas du même monde
Votre dimension n'est pas nette la mienne est profonde.
En plongée constante, vu qu'à la surface l'apparence trompe.
On ne sait plus qui est qui est vivant je suis du même avis que David Vincent
J'ai saisi pourquoi souffraient tant d'innocents
Depuis que l'argent liquide entame sa disparition
Une ancienne espèce est en voie d'apparition
Venus d'une galaxie lointaine sans émotion, ni notion du bien du mal
Attention au conflit final
A ce rythme on sera bientôt les derniers animaux
Visiteurs impolis, passagers en escale venus lâcher bombes atomiques
Cette terre n'est pas la notre pour la détruire ainsi,
J'vois passer en étoile filante, les chanceux qui ne sont pas

Arrivés sur terre par erreur
J'ai caché les preuves, les débris de ton vaisseau
Sur terre à la dérive d'où tous ces S.O.S
Le cerveau se consume,
Faute d'assumer le fait d'être.

Je suis le sci-entifique surnommé l'artiste presque distant quasi autiste,
Accusé d'écrire depuis la lune et je m'en fiche
La vérité ne sort plus de la bouche des enfants mais de celle d'Ox
On a beau parler la même langue et rester débranchés,
Atterrir au même endroit demeurer des étrangers
Raison pour laquelle l'amour t'en as tant manqué, tu t'es demandé si t'avais pas été adopté
Ces réactions t'ont tellement marqué, tu doutes de la pater et de la maternité,
Le nouvel ami d'ta maman t'a mis à la porte
Ce comportement n'a rien d'humain ni d’unique, il est cosmique
T'as pas connu ton père le traite pas de tocard,
T'es certainement arrivé sur terre mais,
Sûrement...

Arrivé sur terre par erreur
J'ai caché les preuves, les débris de ton vaisseau
Sur terre à la dérive d'où tous ces S.O.S
Le cerveau se consume,
Faute d'assumer le fait d'être

Tu connais le nom qu'on t'a donné, tu sais pas qui t'es,
Coupable d'exister peu seront acquittés!
Tous coincés entre la naissance et le décès
A ta vie, va chercher un sens, déprime à l'essai
On s'évade comme on peut, si tu te supprimes
C'est garanti tu rentreras pas plus vite
Fais comme moi, apprivoises
Tes peines, tes pleurs, mets toi
A l'abri sous mon raisonnement,
Songes à jeter l'éponge
Prends ce mouchoir
Essuies tes joues,
Apprécies l'air qui se joue,
Mon chant sonne un nouvel air qui me plait
J'te chantonne arrivé sur terre

Arrivé sur terre par erreur
J'ai caché les preuves, les débris de ton vaisseau
Sur terre à la dérive d'où tous ces S.O.S
Le cerveau se consume,
Faute d'assumer le fait d'être

 
 


Facebook