Paroles officielles de la chanson «Evasion» : Ap

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Evasion"

C'est ici que transitent les substances fortes !
On casse les portes
Pour les frères ramène la force,
On tient la corde !
Déchaine les foules comme à "Old trafford" !
Tout va si vite,
Je suis sur le pacifique, sur un hors-bord !
Imagine-toi tes enfants dans les mains de l'arche de Zoé !
Au volant d'un bolide entrain de zoner !
Je parle au bas mot, qu'est-ce tu ferais à la place d'Obama !
Quand les gens veulent ta peau, sont près à te mettre une rafale !
Voir ce p’tit en pays instable,
Faire ces premiers pas en temps de guerre, en terre afghane !
Je voudrais de voir avec des millions d'euros,
Serais-tu serein ou ferais-tu des heureux ?
Imagine-toi à ma place,
J'essaie toujours d'innover même si j'ai plus rien a prouvé !
Imagine- toi à 20 ans,
Avoir le même talent que Messi !
T'est loin de te douter que mon album sera un missile !
On s'imagine plein de choses dans les moments perdu !
On s'évade de peur de se faire attraper par la rue !
On préfère être au soleil qu'être à l'ombre !
Combien en fermant leurs yeux de leur hall font le tour du monde !
C'est ici que transite le canna,
Vous voulez la gloire,
Gardez la je pars à Marbella !
Déchaine les foules comme au Maracana,
J'ai une formation de para
Je suis opé un truc de malade,
Je me fous malade à cause du pilon !
Je me barre à Sao paulo!
Déchaine les foules comme à San Siro
Je me vois autre part que derrière les barreaux !
Ouaiis grooos loin des girooos !
Imagine-toi au pouvoir,
Avoir les clés d’l’Elysées,
De Sénat de place Beauvau et d’l’Assemblée,
Parfois, j’pense à longer sur mon canapé,
Le jour où j’ai pris mes crocs, ma vie a dérapé
Imagine ta soeur s’manger un coup d’tazer,
Black en blaser s’faire recaler en boîte arabe et noir
Dans les affaires, s’il y a un point rouge sur ton costard
C’est pas les p’tits qui joue au laser
Imagine-toi en pleine foule l’dess ( ??)
Pour une boulette de shitt
Dès que les keufs retournent ta caisse
L’histoire s’finit les deux genoux à terre
Ca sent la garda, des heures de galères
On s’imagine avec des millions de sacs Louis Vuitton
Des hôtels de luxe sur les pages de Santo Domingo
Combien ont se défaut de penser à la place des autres ?
Comme Cavalli, j’imagine à Bali sur son yacht ou en lambeau
A fond sur la route de la côte,
J’veux un accueil comme en Jamaïque,
Comme Hussein Bolt
Imagine imagine-toi
Dis-toi bien avec tout ça
On en ferait des films

 
 


Facebook