Paroles officielles de la chanson «Yezzi» : Emel Mathlouthi

Chanteurs : Emel Mathlouthi
Compositeurs : Amel Mathlouthi
Auteurs : Amel Mathlouthi
Arrangeurs : Nicolas Pougnand
Éditeurs : Bmg Rights Management (France)
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Yezzi"

Assez de nous voiler la face,
Assez de retenir nos sanglots,
Assez d'étouffer nos soupirs,
Jusqu’à nous faire haïr.
Tous les mots.

Assez d’infamie de vivre l’humiliation,
Nous sommes nés des ténèbres et sevrés d’oppression.
Dans les cafés nous avons passé une éternité,
Et dans les bars nos meilleures années,
À nous faire la guerre et à nous entretuer.
À chuchoter quelques vers pour tuer…le silence,
Jusqu’à voir les cheveux blancs ronger notre apparence,
Et d'amertume notre compagnie fut teintée.

La liberté ne saurait être enfermée entre des murs,
Ni sur les bancs de la fac s’anéantir.

La liberté est dans les rues, les cités et les champs,
Partout dans le pays elle se répand.
La liberté est dans les rues, les cités et les champs,
Et dans le cœur des gens.

Et à l'intérieur de chacun de nous elle est la voix,
Elle est la voix, la voix, la voix…

[ voix des rues des pays arabes : le peuple / veut / faire tomber le régime… ]

[ voix de Ben Ali : Parce que la situation exige un changement radical..., je vous ai compris, le chômeur, l'opposant, je vous ai compris… tous.]

Assez de nous taire !
L’angoisse qui nous bloque doit se défaire,
Notre délivrance est entre nos mains,
Seule la ferveur nous sauvera demain,
Cette ferveur qui me permet d’écrire,
Avec laquelle nos femmes combattent et se voient souffrir,
Et avec laquelle notre jeunesse sacrifie son destin.

La Tunisie est rouge et non plus verte,
Du sang des braves elle est couverte,
Ces braves qui attendent nos voix.
Groupons-nous, trouvons la voie,
Car nous tous nous ne sommes qu’un,
Nous sommes La Tunisie.

[voix d’un conseiller de Moubarak : Moubarak a décidé… d'abandonner ses fonctions de Président de la République…]

La liberté ne saurait être enfermée entre des murs,
Ni sur les bancs des facs s’anéantir.

La liberté est dans les rues, les cités et les champs,
Partout dans le pays elle se répand.
La liberté est dans les rues, les cités et les champs,
Et dans le cœur des gens.

Et à l'intérieur de chacun de nous elle est la voix,
Elle est la voix, la voix, la voix…

 
 


Facebook