Paroles officielles de la chanson «J'ecris» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "J'ecris"

Je ne suis plus à un couplet près, raper c'est mettre dans l'eau des coups d'épée
Plus beaucoup d'espoir d'échanger nos tickets de bus contre un coupé sport
T'as la vingtaine comme moi, tu ressens le vide sous ton pied
C'est le chien des stups qui leur dira que ça sent le shit sous ton vier
Des rêves plein la tête, mais la tête pleine de soucis
La nuit j'arpente les rues de ma ville, une boulette dans le soutif
Ce que je fuis, j'en sais rien, mais ça ressemble à l'ennui
Ce que je suis, un terrienne venue voler le graal avant de s'enfuir, et puis,
J'irais me battre pour nos principes et nos idéaux,
Depuis qu'on double-clique pour voir la bêtise en vidéo
Sortir la tête de l'eau en coulant l'autre c'est devenu coutume,
Génération sexe, drogue et violence posté sur You tube
En écrivant le monde j'aurais tant aimé le changer
Mais c'est lui qui changera nos écrits voilà le danger ;
J'écris à chaque fois que mes ennuis perturbent mon sommeil
J'ai fini par comprendre, notre pire ennemi en fait c'est nous-même
C'est comme si constamment, ils voudraient me teste à moi,
En constatant qu'y a qu'au tournant qu'on t'attend, j'écris comme un testament
J'ai pris le MIC sans plan de carrière, sans cran d'arrêt, sans grand derrière
Je voudrais me barrer loin de ces tarés mais y a tellement de barrières
Combien de fois j'ai eu tort, combien de fois j'ai dû me taire
Les yeux bien ouverts, parce que nos rêves en devenant adulte meurent
Fidèles à nous-même on commet pas l'adultère
Prête à enjamber des obstacles à s'péter l'adducteur

 
 


Facebook