Paroles officielles de la chanson «Fable» : Odezenne

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Fable"

C’est une dinde et ses dindonneaux sur le
Boulevard du cachalot en train de donner
Des noms d’oiseaux au vendeur d’asticots.
Des pies épient et puis « cuicui », la rumeur
Va bon train, le scandale s’éternise…

V’là les chouettes, v’là la nuit ! Les hiboux
Flambent sur le macadam en linges précieux,
Bijoux en or à la station de métropopotame,
À quinze dans l’escaligatore. Y’a trois gazelles
Qui font du zèle à trois lionceaux à Alma-
Marceau, et un vautour déploie ses ailes
Vole le larfeuille d’un escargot. En escarpin
Y’a une lapine qui parle fort à sa copine de
Sa rencontre avec la fouine. Une meute de
Loups qui mettent des baffes pendant qu’ils
Bollossent une girafe, ça se passe du côté de
Télégraphe à pas cent mètres de chez Edith
Piaf. Aristochats se roulent des pelles, Belle
Et le clochard plat de spaghettis, y’a même
Un couple d’hirondelles inséparable depuis
Vingt vies.
Chat gris dans la gouttière chante Rossignol
À la chatte blanche, malgré les coups de
Manche de la concierge madame Pervenche.
Les canards mangent au Mac Donald et
Les poulets au K.F.C., les pythons font de
L’escalade, les éléphants peuvent te tromper.
Deux moutons mastiquent du pop-corn au
Cinéma en haut de forme, ils regardent un
Film de cowboys où y’a un shérif et des coy-
Otes. Quand flamant rose aura des dents il se
Posera sur ses deux pieds en arrêtant de tenir
Les murs pour dealer de la dure. Une vache
Pimbêche nunuche attend à Châtelet lesHalles,
Elle serre son sac en peau d’autruche
Quand elle croise les chacals. Dans le gym-
Nasium de Bois-Colombe y’a des taureaux
Qui poussent du fer pour avoir des muscles
Tout ronds et tester les ours polaires. Et les
Souris de discothèques, qui singent les poules
Aux oeufs d’or, qui pour un peu de jet-set font
Ce que demandent les condors.
Les sirènes chantent porte de Châtillon al-
Tercation entre requin-marteau et couteau
Papillon.

Le monde est un grand zoo, voilà son vrai
Décor, je préfère les animals car pour vous
Y’a faute d’accord !

 
 


Facebook