Paroles officielles de la chanson «Li Fete Met» : Zenzila

Compositeurs : Laurent Benitah
Chanteurs : Zenzila
Auteurs : Wahid Chaib
Éditeurs : Evalouna, Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Li Fete Met"

On médiatise je relativise. Je crois ce que je vois j'avale que ça. Je m'acclimate
On stigmatise. Antipathique la gueule du type est ma hantise. Y'a pire que moi je
M'estime heureux déjà. Ça m'empêche pas de voir plus loin que ça. La science
Infuse personne ne la détient. Et mon avis n'engage que moi. Optimiste réaliste
Telle est ma devise. Ça ne bougera pas si on ne s'y attelle pas.
HEY RHAWEISS YA OULDI RAHMEM YA BNI. RHAWEISS RHATTENE
T'ELGA. Je reste et je traduis ce qui est fait est fait il est mort le passé, HEY
RHAWEISS YA OULDI RAHMEM YA BNI. RHAWEISS RHATTENE
T'ELGA.(ouvre ton esprit cherche en toi mon fils).
Cause cause cause toujours tu m'intéresses. On parle on parle et on ne s'écoute
Même pas. On rêve d'ailleurs d'un soi disant meilleur. On déprécie ce que l'on a
Déjà. Et je m'entends dire comme un vieux con. «c'était beaucoup mieux de mon
Temps-, nos désaccords laissent la place aux extrêmes. Manipulateur des faibles
Déphasés. On nous prend pour des cons et nous on aime bien ça. Sûrement qu'un
Jour on n'aura plus le choix. Se mettre d'accord ou bien tout explosera. Je fais
Confiance à la nature humaine. A la nature tout court et qui vivra verra.
HEY RHAWEISS YA OULDI RAHMEM YA BNI. RHAWEISS RHATTENE
T'ELGA. Je reste et je traduis ce qui est fait est fait il est mort le passé, HEY
RHAWEISS YA OULDI RAHMEM YA BNI. RHAWEISS RHATTENE
T'ELGA.(ouvre ton esprit cherche en toi mon fils).
Je reste et je traduis ce qui est fait est fait. Il est mort le passé rien ne sert de
Pleurer. Sur son sort il faut AVANCER. Li FETE METE.

 
 


Facebook