Paroles officielles de la chanson «Stereotype» : Charlotte Marin

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Stereotype"

Passées les années de passion
Monsieur se laisse pousser l’bidon
Très vite le prince charmant dérape
J’ai Homer Simpson dans l’canap’
Tant pis pour la caricature
J’vous présente l’homme glandeur nature

Les matchs de foot et les binouzes
Avec ses potes, il fait ventouse
L’homme a su rester drôlement jeune
Il fait la guerre sur playstation
Quand il exécute une corvée
Faudrait lui faire un jubilé

Stéréo-stéréo- Il est mon stéréo, stéréo, stéréo…type

Monsieur ne veut pas qu’on discute
Pour lui ça rime avec dispute
Appelle sa mère pour un conseil
Alors qu’j’ai répondu la veille
Me d’mande « Punaise Charlotte, où t’as mis mon pull noir ?… »
Plié sous ton nez dans l’placard

L’homme n’est pas toujours distingué
Y’s’gratte les kiwis, se cure le nez
Il reste des heures aux cabinets
Qu’est-ce qu’il fait ? Il lit Guerre et Paix ?
Ses poils dans l’lavabo l’matin
L’imperfection au masculin !

Stéréo- stéreo- Il est mon stéréo, stéreo, stéréo…type

Il a l’monopole d’la fatigue
Où est passé mon Mister Big ?
Il ronfle et si j’ai un peu d’chance
J’ai même droit à ses flatulences

L’homme qui vieillit, fait le quéqué
Drague les jeunettes pour s’rassurer
Ses ch’veux c’est sa peur number one
Il redoute le chaussée au moine
Les p’tites surprises sont déjà loin
Pour la Saint Valentin… tin-tin

Stéréo- stéreo- Il est mon stéréo, stéréo, stéréo…type

 
 


Facebook