Paroles officielles de la chanson «Pour Une Poignee De Dollars» : Psyloz

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Pour Une Poignee De Dollars"

POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS

(Couplet 1)
Je courais dans cette ville entourée de buildings
De Manhattan à Wall Street en passant par Brooklyn.
J’avais tellement l’impression d’être dans un jeu vidéo
D’incarner un plombier super héros super Mario.
Tous ces panneaux publicitaires pour la paix, l’amour ou la guerre,
Avaient envahi mon cerveau, j’croyais qu’mon nom était Mac do.
J’ai même failli m’engager, faire un prêt immobilier, acheter un troisième écran plat, un pour moi mon chien et mon chat.
Quelque chose ne tourne pas rond…

(Refrain 1)

Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars ?
Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars ?

(Couplet 2)

J’enfile mes bottes supersoniques pour m’enfuir super vite
A la vitesse de la lumière à l’autre bout de la terre.
Au pays du soleil levant croyant trouver des gens conscients
Mais là j’assiste au même scandale de multinationales ;
Qui détériorent impunément, un, deux, trois, quatre éléments
A grands coups de gros bulldozers nos forêts le poumon d’la terre !
Est-ce que vous trouvez ça normal ?
Que le prêt de nos enfants et le cadeau de nos parents soient niqués pour un peu d’argent ?!!
Quelque chose ne tourne pas rond…

(Refrain 2)
Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars ?
Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars

Alive, human heart, alive, human heart, alive, human heart…

(Refrain 3)

Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars ?
Bienvenue dans cette nouvelle ère
Mais est-ce que tu réalises ?
Es-tu prêt à tout foutre en l’air
Pour une poignée de dollars

 
 


Facebook