Paroles officielles de la chanson «Justice» : Empati

Compositeurs : Jean Sully Ledermann
Chanteurs : Empati
Auteurs : Olivier Geai
Éditeurs : Lalouline Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Justice"

Justice
Les mots sont en rien revendicateurs,
Seulement un constat aberrant d’une réalité qui oublie que la France entière est peuplée.
En France, il n’y a pas que des dirigeants, des millionnaires ou des politiques,
Il y a aussi des gosses placés en foyers,
Des chômeurs qui de l’argent n’ont que le mot rêveur.
Des banlieusards qui doivent quotidiennement se confronter à la dure réalité, avoir de l’espoir ou chuter.
Alors il faut combattre, ramener la solidarité et par la paix leur montrer.
Leur montrer que nous sommes capables d’avancer,
Que l’on n’a pas besoin d’eux pour grandir et se valoriser.
Que leurs lois continuent à se durcir contre nous,
Mais cela ne doit pas nous amener de la haine, mais plutôt nous surmotiver pour avancer.
Je réclame Justice pour ceux qui sont laissés de côté,
Ceux que la société ne cesse de négliger.
Faut-il avoir des puits de dollars pour être considérés,
Pour avoir des projets qui seraient écoutés.
Combien de nos enfants sont laissés de côté,
Sous prétexte d’être de simples banlieusards attitrés.
Alors où est l’égalité des chances,
Celle dont notre bonne vieille France prône l’accoutumance.
Où est l’éventualité de voir un banlieusard diriger ?
Mes mots sont faibles et inquiets,
Quand je vois la différence de traitement,
Entre ceux dont la nation bénit la présence,
Et ceux dont la nation bénit la discrétion.
L’amour du prochain ne semble pas être la vertu de ceux qui dirigent,
Ça me fait doucement rire d’entendre parler de crise,
Alors que la moitié de la population souffre déjà depuis bien longtemps du manque de pognon.
Les entreprises font des bénéfices et, parallèlement, licencient pour gagner plus,
Ça fait quoi, quelques personnes qui se remplissent les poches,
Alors que les autres se préparent à graver leur nom dans de la roche ?
Pourquoi sont-ils autant protégés ?
Pourquoi la France d’en bas est-elle mise autant de côté ?
Société capitaliste,
C’est en mettre quelques-uns bien et en négliger les trois quarts, c’est certain.
Faire de la France une grosse puissance économique,
Mais vous rendez-vous compte que ce faire valoir pousse des gens aux mouroirs.
Vous rendez-vous compte que des mères de famille doivent voler
Pour donner à leur gamin à manger.
Justice, c’est simplement justice que de demander que chacun ait les mêmes droits,
Qu’il vienne d’en haut ou qu’il sorte carrément d’en bas.
Justice, demandons-la dans la paix,
Mais demandons-la,
La Justice.

 
 


Facebook