Paroles officielles de la chanson «Severe» : Rohff

Compositeurs : Joe Gani
Chanteurs : Rohff
Auteurs : Housni Mkouboi
Éditeurs : Foolek Music, Emi Music Publishing France, Eclipse Time Ltd
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Severe"

Je viole le feu vert, James derrière, pas loin les petits frères
Les youv' les plus sévères, que faire à part t'y faire
Négro, je n'ai que faire de tes ragots, je vais séquestrer ton égo
T'es si seul dans la rue, quand tu parles y'a de l'écho
Qui va bouger, se faire coucher, attacher
Attoucher, cartoucher pour m'avoir touché
RDV, broliqués, ok on arrive
Tu te chies dessus comme un mouton à la veille de l'aïd
Des plus aimés, donc des plus haïs
Des plus blindés donc tu seras le plus trahi
Y'a du sang dans mon hip hop, qui veut me stopper try
Ils sont grands qu'en taille, dans la place, les meufs restent et les rataï
Je rappe en Français et je t'éclate en Thaï
Je mets un High kick à Crocop
Casse le bras de Steven Seagal
Si ca tourne mal, je te ferai une clef de Desert Eagle
Ferme ta gueule, ou bien sors ton gun et assume
Moi c'est minimum double disque d'orgueil
Je suis en beef avec moi même dans le rap game, ils sont en pleine comédie musicale
Comme dans Fame, moi je frappe et je dégaine
REFRAIN
Check le code de l'horreur, violent et vulgaire
Nique ta mère, fils de pute, ou c'est nous qui allons le faire
Les ragots, les remixes, c-c-c'est tout ce qu'ils peuvent faire
Après le mal qu'on leur fait on va dire que c'est de bonne guerre
Che-che-check le code de l'horreur, pas de paroles en l'air
On compte plus les gorilles qu'on a monté en l'air
C'est sévère, expédition sévère, exécution sévère
Pas de competition, sévère, attention...
Bow, wow, wow, Vitriau, viens briller, les MC sont en mother fucking hass
Bow, wow, wow, Vitriau, le plus grillé, enfouraillé dans une mother fucking caisse
Dès que j'ai le mic' en main, je deviens le serial money maker
Si je dois te découper, je le ferai même si ça m'écoeure
J'ai soufflé ton étoile, engraisse tous les Bookmakers
Je fais de n'importe quel beatmaker un joyeux hitmaker
Beaucoup de rigueur quand je taffe et quand je tire
Je mise mes couilles, prends les tiennes pour les réinverstir
Notre avenir est cagoulé, je veux pas finir comme Shyne
Jusqu'au bout, j'espère que tu me feras pas perdre mon time
Je suis en concert à Saint-Anne, un stylo et c'est le drame
Comme un malade mental qui s'acharne à coups de chlass dans ton crâne
Mets toi à quatre pattes, que je te la mette en lucarne
Une bonne raison de tout gâcher, je jure sur le coup de tête de Zidane
On presse la détente pour le respect, vital comme respirer
Les amoureux de la vie peuvent soupirer
Les petites putes de la nuit peuvent espérer me serrer
Je te passerai dessus que si je te ligote sur la voie ferrée
REFRAIN
Check le code de l'horreur, violent et vulgaire
Nique ta mère, fils de pute, ou c'est nous qui allons le faire
Les ragots, les remixes, c-c-c'est tout ce qu'ils peuvent faire
Après le mal qu'on leur fait on va dire que c'est de bonne guerre
Che-che-check le code de l'horreur, pas de paroles en l'air
On compte plus les gorilles qu'on a monté en l'air
C'est sévère, expédition sévère, exécution sévère
Pas de competition, sévère, attention...

 
 


Facebook