Paroles officielles de la chanson «Repris De Justesse» : Rohff

Compositeurs : Oni Koudjo
Chanteurs : Rohff
Auteurs : Housni Mkouboi
Éditeurs : Foolek Music, Emi Music Publishing France, Eclipse Time Ltd
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Repris De Justesse"

Je te décris le garçon que je fus adolescent
Tu sais qu'il y'a pas de détergent quand sur les mains t'as du sang
Diplômé de l'école buissonnière, y'avait plus urgent
Brandissant le grenaille pour se faire remettre l'argent
Devant un commerçant ou même un distributeur
Instinct de Vitriot, j'ai fini rappeur à défaut d'être braqueur
Tu sais qu'un mec bien tient compte de ses erreurs
Et qu'un monstre ne se rend pas compte de ses horreurs
J'ai jamais hagar un mec, à part s'il le méritait bien
Je compte plus les tête à tête, les coups de chlass de chirurgien
Une pensée pour ton pit, ton doberman
Foolek imprévisible depuis l'époque de Black Superman
J'ai claqué mon prof, balayé le principal
Insulté l'éducateur, nique ton père, t'es pas mon père man
Aux microbes je m'adresse, messager du Halla
Et quand on me le rappelle, j'en suis pas fier mais j'ai dû passer par là
REFRAIN
J'ai traîné jusqu'à plus savoir où aller dans ma vie de tess
Plus de 400 coups et de problèmes dans ma vie de tess
Va dire aux médisants que je les baise et en vitesse
Qu'est-ce qu'ils connaissent de ma vie, repris de justesse
J'ai traîné jusqu'à plus savoir où aller dans ma vie de tess
Plus de 400 coups et de problèmes dans ma vie de tess
Mon regard dissimule ma rage et ma tristesse
J'assume ce que je suis, repris de justesse
Cette sirène m'évoque beaucoup de souvenirs
J'ai toujours pué l'avenir, quand tu sentais que j'allais mal finir
Même celle qui m'a dépucelé veut revenir
Dans son boule magique, j'ai vu ce que j'allais devenir
Parait qu'on me jette des sorts, qu'on souhaite ma mort
Ils peuvent pas fumer le seul qui sait où est planqué le trésor
Le plus fort depuis l'époque de X-Or
Je dévergondais le hardcore quand tous les bons étaient dehors
J'ai toujours joué contre les bleus, y'avait pas de match amicaux
Ca se terminait aux pénos, j'en ai perdu ma chico
Les sales faces pour les crânes balafrés, les sekranes
Les mains enflées, chanceuses, les cleptomanes
Au temps où les dealers de came se faisaient chasser jour et nuit
Les mêmes qui leur faisaient la guerre la revendent aujourd'hui
J'ai habité le 92, 93
À 8 piges, pillé les puces, poussé un chariot à 2,3
Si j'avais pas déménagé, je vous aurai représentés
Le 94 m'attendait, je suis de ceux qu'il ne fallait pas fréquenter
Aventurier de la jungle, je vivais au jour le jour
Fouillais leurs tiroirs dans le noir pendant qu'ils faisaient l'amour
REFRAIN
J'ai traîné jusqu'à plus savoir où aller dans ma vie de tess
Plus de 400 coups et de problèmes dans ma vie de tess
Va dire aux médisants que je les baise et en vitesse
Qu'est-ce qu'ils connaissent de ma vie, repris de justesse
J'ai traîné jusqu'à plus savoir où aller dans ma vie de tess
Plus de 400 coups et de problèmes dans ma vie de tess
Mon regard dissimule ma rage et ma tristesse
J'assume ce que je suis, repris de justesse
J'ai le micro branché au coeur des banlieusards, demande leur
En attendant mon heure, j'assume ma tête comme Highlander
Un calibre confisqué, dix de rachetés,
Repris de justice, quand on s'est jamais vendu comment se racheter
Qui parle pue de la gueule, j'ai mon mic et mon gun
Demande à Vitry qui je suis
Je suis le meilleur et de loin, et je vois plus loin
Parti de rien comme Tony et Mani
Tu peux pas test mon crew, TLF baise tout
Pour te corriger y'a Bushy et Amy
Foolek mon label, ma marque Distinct
Plus vrai que Versace ou Armani
Yeah, on ne m'arrête pas
Comme Lasna, j'ai fait respecté la K'1Fry Mafia
Repose en paix avec Mamad, Nordo et Kemar
J'aimerais tant vous revoir Allahouahlam pour la suite de l'histoire

 
 


Facebook