Paroles officielles de la chanson «J'arrive» : Rohff

Compositeurs : Oni Koudjo
Chanteurs : Rohff
Auteurs : Housni Mkouboi
Éditeurs : Foolek Music, Emi Music Publishing France, Eclipse Time Ltd
Albums :

Paroles officielles de la chanson "J'arrive"

1-2 1-2 Test
V’là l’empereur et l’antithèse
Les autres On veut dead
ROHFF et fier de l’être
J’ai mis le cap vers l’espace comme Star-Trek
Le son qui taille les oreilles comme Spok
Plus banlieusard qu’un grec
Les vrais me respectent les PD rouspètent
Les traîtres regrettent et font la queue devant ma braguette
Magique est ma baguette mon flow flow s’la pète
Comme un Vitriau en YZ pris en chasse par la Mondeo Break
Mon mic un pot de compet’ ca rappe sec
Postillonne des roquettes MC j’enfourche ton bifteck
Trouble-fête j’étais promis a l’échec
J’ai joui dans la victoire, assiste a l’accouchement de ta défaite
Biatch mon public s’élargit comme ta schneck
J’arrive en plein phare l’avenir est aveuglé par tout ce qu’on projette
Ashek j’me torche avec du biff rien ne m’achète
Ici les couilles ont bien plus de valeur qu’un gros chèque

REFRAIN
En temps de hass
En temps de habs
Une vie de clebs
J’arrive
En temps de cess’ marijuana
Stress, sexe, me r’voilà
J’arrive
En temps de meurtre
En temps de traître
Reste neutre
J’arrive
Le showbiz a mes pieds
Les mecs peace ont toujours bouffé les boules des guerriers

Rohff is in the building
Les mc’s sont des victimes
Ma clique c’est la crime team
On fait fondre leur bling bling
Le glock dans la berline
A bloc d’adrénaline
ON est ‘stoc sans créatine
Mes flops sont platine
La prod sur mesure
Taillé comme un smoking
Interdit aux p’tit, mon hardcore un gosse-jacking
Elles sont hot depuis gamine
Elles te ligotent avec un string
J’ai la cote un casting
A ma porte Holyday Inn
Je reste digne des gens de mon espèce
Trop de chose nous sépare a commencer par le respect
Faut se cagouler meme pour les gifler
Anti crevards sans education j’peux pas me les piffrer
Alcoolisés, les baltringues ont un peu plus de cran
T’assumes pas la cour des grands
La mythomanie a frappé les nouveaux temps
A poudrer des tass-pés, Pinocchio finit le né dedans

REFRAIN

C’est l’opposé des mecs de tec’
Devenu flic ou hassess
Des vaillants qui regressent, affaiblis par une gonzesse
Spliff a la bouche, font du sport, que sur PES
Toujours en sueur, le train-train sur un raille de cess’
Ou sont les hommes d’honneur a la Jacques Mess ?
Plus de paroles ni loyauté, les balances tiennent les bizness
C’est des grosses merdes meme si ils vendent de la pure
L’ironie du sort veut qu’on les enterre en petite coupure
La rue à l’envers, meme les pointus ont leur statut
Et les pointures passent pour des ordures
Que des vendus, des suceurs
J’suis écoeuré de voir l’anorexie des valeurs
Crise de légerté, L’homme se féminise de jour en jour
Les bises se trahissent de joue en joue
Que des bananes. T’etonnes pas si l’un de tes mômes
Ressemble grave a ton binôme
Hendek ta reum surchargée de testostérone, pas de débalonne
Les bonhommes en voie de disparition comme les baleines
Survivront que ceux qui partent mourir dans l’arène
J’me ramène

 
 


Facebook