Paroles officielles de la chanson «Les Portes De L'exil» : Rugai

Chanteurs : Rugai
Compositeurs : Francis Grommier
Auteurs : Francis Grommier
Éditeurs : Bmg Rights Management (France)
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Les Portes De L'exil"

Passe le temps à jamais se répand
Le bruit de la ville plus d'humeur tranquille
La facture des textures autour de moi
Rend le monde si irréel mais je presse le pas

Et je marche le plus vite le plus loin de tout ça
Je me perds le regard incertain
Au milieu des buildings tas de pierres étouffants
Mes idéaux les plus clairs je recherche le vent

Mais aucune issue possible je reste prisonnier
Impasse comme seul horizon chaîne pour seule idée
Destiné à une course que je ne peux gagner
Joueur volontaire désigné au futur erroné

Marche en rond comme un arriéré
À croire qu'un jour tes efforts seront récompensés
Tant de pensées vagues en ma tête et rien pour me guider
Homme qu'on a incarcéré pour le crime qu'il commettrait

Passe le temps à jamais se répand
Le bruit de la ville plus d'humeur tranquille
La facture des textures autour de moi
Rend le monde si irréel mais je presse le pas
Passe le temps à jamais se répand
Le bruit de la ville plus d'humeur tranquille
La facture des textures autour de moi
Rend le monde si irréel mais je presse le pas

Pont orchestre

Pas de répit un seul chemin choisi
Aucune autre alternative, une voie définitive
Un choix qui définit le restant de la vie
C'est ainsi, c'est ainsi, c'est ainsi

Regarde l'oiseau, mets-toi à réfléchir
Demande-lui là-haut ne vois-tu rien venir
Serait-il possible d'enlever ce rempart
Qui ce soir ne me laisse qu'un sale cafard

Passe le temps à jamais se répand
Le bruit de la ville plus d'humeur tranquille
La facture des textures autour de moi
Rend le monde si irréel mais je presse le pas
Passe le temps à jamais se répand
Le bruit de la ville plus d'humeur tranquille
La facture des textures autour de moi
Rend le monde si irréel mais je presse le pas

Fossiles dociles de la ville
Homme vils
Laissez-moi franchir les portes de l'exil
Les portes de l'exil
Les portes de l'exil...

 
 


Facebook