Paroles officielles de la chanson «La Putain De Ta Race» : Yann Favreau

Compositeurs : Alexandre Phiengpheng
Auteurs : Yann Favreau, Thierry Valace
Chanteurs : Yann Favreau, Thierry Valace
Éditeurs : Melmax Music
Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Putain De Ta Race"

La putain de ta race

Si je t'attrape, je te frappe, je te boxe, je te croque
Je te joue, je te claque des punchlines
C'est qu'la putain d'ta race, le coup d'grâce
De te suivre à la trace, à fond d'gare, c'est écrit sur ta face
Qui t'a dit d'crache, sale tocard ?
Crevard, salopard malhonnête il est trop tard
Putain, qui t'a dit d'changer d'camp, pauvre crétin
D'oublier d'où tu viens et d'rappliquer quand t'es en chien
Maintenant, tu galopes, tu te planques comme un coq
A mon tour je te stoppe, c'est le feu dans ton froc
Elle s'embourbe, tu fuck up, no l'amour, rien qui fuck
Ghetto Youth dans l'âme, j'suis toujours là où ça fait mal
Si tu sens, c'est mental, c'est normal, vieux bouchal, bestial
Reality, ennemi, reality
Rien n'est gratuit, tout s'paie un jour où l'autre à n'importe quel prix
Tu veux savoir qui t'allumes, qui t'enrhumes, qui te déplumes
Qui s'acharne sur ta tête, sans cesse, qui te fume…
Vas-y cherche, tu brûles
Putain d'ta race, tocard, zonard, ringard, crevard, salopard
Bâtard, camé, boucave, balance, pête-burnes

Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race

Assis sur ma terrasse, ton discours m’embarrasse
Ta purée me fout la chiasse, ta gueule juste elle m’agace
Ta cravate chez « Pujenace », tout ça manque de tact
Classe et de syntaxe, popotin hautain
Déteint sur mon teint, fils de Pétain
Passé au grille pain, mon breuvage requin
Contraint le mesquin, à ravaler son dédain
Ses miettes de pain, et pots de vins
Laisser à mes poussins, le temps de se monter en esseim
Bourdonner le butin, miel et fameux festin
Tu sais mon quotidien, donne pas cher du gratin
Enfant de putain, et soi-disant doyen
Oh mon beau latin, pitoyable destin 
A genoux sur mon tapis, enlève ton képi,
J’ai d’autres chats à fouetter, en marge d’une conspiration
Chef abruti, estampille ta copie
De conservateur aigri, accroupi pédant
Bandant de groupies, dépendant du prix coûtant
C’est dans les dents, grimaçant l’imprudent
Mépris représentant, la putain ta race ! Je la maudis !

Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race
Hé la putain d'ta race...

 
 


Facebook