Paroles officielles de la chanson «Comme Un Rap Inconscient» : Thierry Valace

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Comme Un Rap Inconscient"

Comme un rap inconscient

Préambule, la silhouette funambule
Somnambule, les petites bulles se déambulent
Fasciné, par cette bande dessinée, décidément
Les formules, se bousculent aucun recul
Rehercher la molécule, incrédule
Marionnette, tic tac de la pendule
S'accumule, extirper des bric à brac
Tarentules et phobies se décontractent
Bidule chouette, le virus passe à la trappe
Congratule, surenchère, flouze au black
Marque l'impact de l'arnaque
Frauduleux est le contact
Dissimule le cache opaque
Le cumul des mandats cash,
Putain la vache !
Il s'arrache avec le cash
Petite carotte dans le trou de balle
Habité, agité quand t'es suspect
Comment faire, circonspect
Ordonné, débilité, virilité, subtilité
Vitalité, déconnecté
Déconnecté, en vérité

Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue
Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue

Il se fiche éperdument des lois
Car elles tiennent pas les routes
Le manuscrit des droits de l'homme
N'a sa place qu'au muséum
Camarade, moralité, il s'en fout, mascarade
Plus on est de fous
Plus il s'en contrefout, t'es fou
Engrenage réel, irréel, paranormal
Conception actuelle de la life
Discrédité aux yeux de tous
Tonalité vraie ou fausse
Jusqu'à la fosse

Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue
Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue

J'suis avachi, sagesse m'enfonce
J'ai mal agi, la haine m'ambiance
Putain d'MC, j'te mets en transe
Là où j'habite, ton inconscience
La haine de l'humain enfante
Celle qu'on s'aime, qu'on vit, qu'on chante
Gonfle beaucoup des comptes en banque
En vendant misère, mise en vente
Les patries en sang n'empêchent pas les parties dansantes en France
Le conscient, l'inconscient s'entendent
Car tout compte fait ce monde s'en branle
Le monde tourne ses chaînes en chemisette
Leur compte en banque fait pirouette
Nous on bosse, on fait la disette
Pour sauver face et silhouette
J'ai celui que tu es, celui que t'aimes pas
Celui qu'tu es face au miroir
Quand tu m'planteras, ton âme saignera,
Ton histoire, c'est mon histoire
C'est comme ça qu'l'humanité tourne
Mêmes disques et mêmes cassettes
La merde que tu donnes aux bons bours
Devient c'que t'as dans l'assiette
On donne embrouillée la foudre
Mais on te vend la machette
On donne vie, crédits en douce mais on te vend la manette
J'ai celui que tu es, celui que t'aimes pas
Celui qu'tu es face au miroir
Quand tu m'planteras, ton âme saignera,
Ton histoire, c'est mon histoire

Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue
Monsieur ne pense qu'à jouer les pitres bougres
Se pavaner, s'éclater au sommet de sa fougue

 
 


Facebook