Paroles officielles de la chanson «Mon Fils» : Vincha

Chanteurs : Vincha
Compositeurs : Vincent Brion
Auteurs : Vincent Brion
Éditeurs : Zamora Editions, Premiere Music Group
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Mon Fils"

MON FILS :

Mon fils, t'es déjà là, dans un coin de ma tête
Mais il faudra qu'tu attendes car j'n'ai pas trouvé ta mère
J'ai déjà mille prénoms gravés au hasard des rencontres
J'espère qu'ils te plairont et ne te foutront pas la honte

Filston, laisse moi encore quelques années
J'ai pas fini de graver l'autre coté du sablier
J'ai toujours pas brulé mon insouciance, et ma dépendance
Mes négligences, ma nonchalance continue d'avancer

Ton père aura des histoires qui te rendront fier
Je te raconterai le Bosphore et les lumières de Buenos Aires
Je t'enseignerai à lire et à vivre sans compter
Penser à toi toutes ses années m'a déjà rendu père

Gamin, je dégommerai d'une main le premier qui te touche
Gamin, je déconnerai avec toi à en devenir rouge
Gamin, je referai la terre, tu me traiteras de vieux con
Quand je te parlerai de l'être, de l'avoir et du vieux monde

Mon fils t'es déjà là quelque part dans le film
Laisse moi défaire les fils et trouver le sens de la bobine
J'ai déjà quelques idées sur qui sera la fille
Un grand coeur bien roulé à rendre jalouses tes copines
Ma copie, je voudrai faire de toi mon calque

Tu m'as compris et me pardonnera mes fautes
Et j'laisserai pas ta mère, seule, vider le talc
Nous serons deux pour te soutenir tels des solides poutres
On ira voir des concerts de rap et de match de foot
Mais si tu préfères la tecktonic, je te déshérite
TU n'iras pas au catéchisme ou en cance-va chez les scoots
Et si elle rigole de ton look c'est qu'elle ne te mérite
Papa, daron, vieux plouc, traite moi de tous les noms
La terre restera ronde et bleue tant que nous nous aimerons
J'espere que t'aimes les pates et les pommes du verger
Car le pire destin d'un père c'est un môme pourri gâté

Mon fils, tes cheveux seront peu, et pour peu de temps
C'est une tradition dans la famille, qui fait rire les mamans
J'serai pas derière ton dos quand tu feras le beau avec les filles
Et j'serai pas derrière ton cul quand tu feras le con avec les flics

Mais t'auras un stock de valeur, et de solides racines
Donc même si une brindille casse, tu seras faire pousser la cime
C'est pas facile de jouer à l'homme donc il se peut que parfois je déconne
A l'ombre du lait pousse du rhum et du polaire
Les potos du pater sont cools, avec eux tu deviendras champion à Teken de ta cour d'école
Je te réciterai du Baudelaire, du Jaques Brel et du Oxmo
Et puis si t'es sage je t'apprendrai même quelques mots d'argots
Tu verras la pression d'un homme vient se loger dès le début
Mais faut bien payer le privilège de pisser debout mon fils
J'pourrai écrire une somme, mais faut que je m'arrête
Je t'attends en espérant que tu m'acceptes.

 
 


Facebook