Paroles officielles de la chanson «Toto» : Vincha

Chanteurs : Vincha
Compositeurs : Vincent Brion
Auteurs : Vincent Brion
Éditeurs : Premiere Music Group
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Toto"

Nous raconte pas d’histoires, on l’a cerné ton jeu
On l’a débusqué ta fable, tu l’as crevé ton pneu
Tu peux toujours essayé, c’est pour du vent que tu tchatches
On t’écoute déjà plu et ça il faut que tu l’saches
J’avoue tu l’avais réussi ton aventure
Depuis la première fois qu’on l’avait vu, ta deventure
Elle était belle, bien huilée, ça brillait de partout
Nous on était à peine né, on croyait tout sur tout
Tu devais y croire toi même pour paraître si réel
Des histoires de gangster, des histoires de modèles
Des voitures pas possibles et des filles incensées
On aurait dit un livre, on aurait du s’douter
On aurait dit un film de Scorcese, ou des histoires Corses
Y avait du sang, du sexe, et des billets mauves
T’aurais pu être le héro d’une chanson d’Puccino
Mais de héros, tu n’es plus que maudit, mon pauv’ Toto
Le plus beau des mythos, le plus romanesque de la cité
Toto, dans le terre à terre rien n’t’exitait
Toto Fallait que tu en rajoutes, meme quand c’etait vrai
Toto Je sais pas où t’es, Toto je sais meme pas qui t’es
Mytho (X2)
Toto, t’es plus à un bobard près, pour exiter les minots, les filles aux beaux tarpé
Tu nous disais qu’ça servait à rien de se faire chier, à bosser pour un boss qui nous
Exploiterait
Toi t’allais de palaces en palace, de Festival de Cannes en arnaques
Deposseder les bourgeoise de leurs belles baraques, tout part
Tu avais été, de femme cougars l’été aux baléares l’hiver
Mettre un peu de rêve dans tes grands yeux noirs
On la veut tous la grande vie, la grande vitrine et le paquet de fric
Le millésime dans l’réfrégirateur, la belle musique
Le Pérou, les noces aux maldives et puis l’Amérique
Le déroulé du tapis rouge et les grandes tuniques
--
Alors comprend que, lorsqu’on a su qu’tu dormais dehors sur la petite place en face du RER
Qu’t’avais jamais été plus loin que Maison Alfort, sauf dans les misères de ton imaginaire
Ca nous a sappé le moral et puis l’ambition
Retrouver une vie normale, hors de question
Toi, tu pouvais plus nier l’évidence alors t’as mis les voiles
Et depuis on s’emmerde tellement c’est banal
Le plus beau des mythos, le plus romanesque de la cité
Toto, dans le terre à terre rien n’t’exitait
Toto Fallait que tu en rajoutes, meme quand c’etait vrai
Toto Je sais pas où t’es, Toto je sais meme pas qui t’es
Mytho (X2)

 
 


Facebook