Paroles officielles de la chanson «Hamdoulah Moi Ca Va Feat Sefyu» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Hamdoulah Moi Ca Va Feat Sefyu"

Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va

Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Je te dis :
Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Hé, hé, hé

Ham, Ham, Hamdoulah ça va,
Les keufs frappent à la porte, Papa ton fiston n'est pas là,
Quand j'avais les pleds dans la merde et les keufs dans le rétro,
Les menottes serrées comme la ceinture, quand je prenais le métro.
Les premières classes, j'en connaissais que la compil',
Gwada, Rosny, Fleury, Nanterre,
Numéro 1 des ventes par cantine,
On perd de l'héroïne dans les WC,
Quand j'rappais dans la cave avec Doc, AHWC,
Le frigo vide comme les seringues devant mon bloc,
De Trappes entré dans le rap comme la BAC sans faire Toc-Toc,
Toc-Toc qui est là, c'est ce fils de pute d'huissier,
Ne prends pas les toilettes, le sky', me donne envie de pisser.
Même au mitard, à 16 piges, j'dis Hamdoulah ça va,
J'fais souvent le mal mais j'espère mourir en faisant la "salate",
Le soir dans ma cave on coupait du shit en lamelle,
On envoyait des équipes… quand t'envoyais des e-mails.
J'viens de loin, rien à foutre de ton Rap game,
Sur l'autoroute du succès, le Diable roule en BM, yeah,
Quand ça va bien on ouvre des bouteilles de champagne,
Quand ça va mal on ouvre des crânes avec des bouteilles de champagne…
Jamais lâcher de larmes devant le juge, même sans avocat,
À l'aise dans ma cellule comme un poisson rouge dans un bocal !
Pépère en Twingo, trop farhèn en BMW,
J'ai connu des meufs vierges et des meufs RW…
J'ai mis des Rot-ca, nique sa mère Bugs Bunny,
Tu serais ter-ter, pépère, il me faut une kaba Bruni !
Pleure pas maman ton fils est devenu un soldat,
Et malgré les coups durs de la vie, j'dis…
Hamdoulah ça va !

Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va

Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Je te dis :
Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Hé, hé, hé

Wé gars tout va pour le mieux tant qu'il me reste quelque chose à donner,
Quelques pass pour le refrè, la rue on la connaît !
J'ai grossi mon style, et mon flow je l'ai chromé,
Impossible de me détrôner car je ne suis pas au sommet, yé !
On tient les rennes, plus question que l'on freine,
C'est du lithium dans les veines, et pas de la coke dans le zem !
J'mange des pierres pour que mon cœur s'endurcisse,
Refrè la route est longue et puis rare sont ceux qui réussissent !
À 13 piges j'volais des 20 pouces seul,
À 17 ans, je m'arme et puis j'braque des CL,
Le nesbi c'est ma life, alors nique sa mère le taf,
On construit pas sa retraite avec les aides de la CAF !
Tandis que j'me baignais dans la merde, rêvais de me Karba
Maman m'a dit "T'es sur la bonne voie, donc ne t'écartes pas !"
J'ai continué rna route jusqu'à présent sans aucun doute,
Mon cœur est dans les airs faut que j'y arrive coûte que coûte !
Malgré la haine, les peines, les douleurs que l'on sème,
Certaines couleurs déteignent, quand l'argent ouais les mène
La vie va vite, trap vite, et toi tu veux que je freine…
J'ai pas besoin d'être attaché pour sentir mes chaînes.
Les jaloux je laisse sur la bande d'arrêt d'urgence,
J'ai pas beaucoup d'essence, j'espère avoir beaucoup de chance !
J'ai du poids sur les épaules et trop de gens comptent sur moi,
C'est la merde ici à part ça…
Hamdoulah ça va !

Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va Hamdoulah ça va

Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Je te dis :
Hamdoulah ça va, ça va yé,
Hamdoulah ça va oooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Tout le monde fait ooooh !
Hé, hé, hé

Yé, quoi de neuf fouini baby ?
Canardo !
Mes repères, 2009.
Hamdoulah ça va !

 
 


Facebook