Paroles officielles de la chanson «Lhooq» : Dinos Punchlinovic

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Lhooq"

Yeah !
J'dédicace mes versets au peu d'gens qui m'comprennent
Mes sentiments sont clandestins vu que l'amour n'a pas d'frontières
Ils veulent de l'or autour du bras, rouler en CLS
Bah, braque la bijouterie et puis t'auras deux gourmettes CRS
Pas besoin d'tasse-pe, j'ai les bisous d'ta miss
Nan, pas besoin d'chaîne en or, j'ai des bijoux d'famille
Dépourvu de tout bien, je m'agrippe à ma rime
J'suis comme un amputé des jambes, personne m'arrive à la cheville
On veut rapper toutes nos vies sans jamais taffer mais comme
On peut pas, on oublie, s'tape des barres et déconne
Si l'Rap c'est une prison, j'suis venu évader mes keums
Pour les mauvaises langues, j'ai préparé du Vademecum
Trop de seize mesures, de vrais textes, j'te jure
J'ai une gueule de Mamadou, j'peux pas être la tête de turc
J'suis pas l'genre de MC qui va s'vanter de son gros chibre
J'me la raconterai quand Barthez fera un browshing
Tu crois pouvoir me clasher ? Foutu trou d'balle
J'étrangle Domenech avec une burka : coup du foulard
J'lâche des proses et des projets, négro, j'ai les crocs
J'veux décrocher des gros chèques, débrancher vos grosses têtes
J'ai des rimes à couper l'souffle, sortez les ventolines
Ta meuf s'est tellement faite sauter qu'on l'appelle le trampoline
(Oh l'batârd!)
Ma clique fusille ta team de lâches, j'pique une crise
J'passerai ma lune de miel avec une apicultrice
J'suis entouré de mythomanes barges et trisomiques
Qui croient qu'à Fleury on joue à la balle aux prisonniers
Des junkies, des geus-shla, des narcos, des skins
Des histoires à dormir debout, j'vais devenir narcoleptique
J'arrive dans l'game comme un coup de nunchaku
J'rappe, j'écris, j'fais des prods, j'fais d'une pierre trois coups
Taffer plus pour gagner plus, ils s'sont foutu d'nous
C'est ironique comme dire que Djibril Cissé est mou du genou
Cabronito ! Tu veux m'amadouer, malade !
L'amour rend aveugle, dis ça à Amadou & Mariam
T'as du l'comprendre, c'est pas du Jacques Prévert
J'veux pas qu'ma sœur surfe sur l'net, y'a une vague de pervers
J'en ai plein l'cul, comme un suppo' qui m'irrite
Un monde imaginaire avec l'utopie d'Médine
J'déteste le Rap depuis qu'les mythos glissent des rimes
J'te rentre ma canne à sucre si tu fais de l'hypoglycémie
Fais pas l'enragé, du calme
Tu veux m'clasher, tu craques
Pour t'faire chier, à ton mariage, j'ramène des dragées Fuca
Ma planète rappe pas sur Sky, ça m'exaspère
On fait pas d'claquettes, on invite juste Fred à s'taire !
Yeah !

 
 


Facebook