Paroles officielles de la chanson «Rideau De Fer» : Soviet Suprem

Compositeurs : Thomas Feterman
Chanteurs : Soviet Suprem
Auteurs : Erwan Seguillon
Éditeurs : Wagram Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Rideau De Fer"

Tire le rideau de fer et remplis nos verres.

Allez viens camarade, on retourne au rade,
Donne-moi l’accolade, on va fêter avec panache
La grande dégringolade.
Quand tombe le rideau sous nos yeux de clowns tristes
Et qu’les braves gens nous snobent
Et nous donnent du «Salut l’artiste !»
On s’accroche au radeau pour le dernier tour de piste
Et derrière le comptoir, on se noie dans l’cynisme,
Hurlant le seul slogan auquel on continue d’croire
Et qui se résume en deux mots : à boire!

Tire le rideau de fer et remplis nos verres.

Arrête un peu tes lubies mon bon John Lénine,
Le monde ne s’ra jamais comme dans ta chanson «Imagine».

Cesse de te cogner sur ce vieux mur décati,
Tes utopies finissent en droit d’auteur pour Paul Mccarthy.
Tu sens comme un grand vide, leur monde «libre» est rincé
Viens noyer tes rides dans la vodka bien glacée.
Laisse-les parader avec leur tête de vainqueur :
C’est nous les héros, les magnifiques loosers.

Tire le rideau de fer et remplis nos verres.

Mon pauvre eden,
En fût de chêne,
Dévale ma plaine assoifée.
Mon âme est tombée dans la chair humaine,
Au bas des bas de la Barmaid.
Allez, sers-moi l’shot encore un dernier
Le p’tit coup du coyotte
Qui me rend polyglotte.

 
 


Facebook