Paroles officielles de la chanson «Imposture» : Nordine Bahri

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Imposture"

Tu fais la halal pour te marier faire des gosses t’es qu’une imposture
Merde, comme un ghetto youth avec un costume
T’as traîné ton cul dans tous les coins où il y avait de la queue, des grosses tunes
Tu calcules pas les rats sauf s’ils font du foot ou des gros tubes
Crasseuse, passeuse de pilon, gratteuse de filon, squatteuse de dio-stu
Tu fréquentes les rappeurs côtés sur Facebook et Youtube
Pas de salaire tu vis chez ta mère, oh.. t’as pas fait d’études
Tu baises avec des voyous pistés par la brigade des stups'
Mais comme avec un voyou tu peux pas prévoir le futur
Le jour où il se fait péter, tu vas sucer son poto
Et en suçant son poto tu vas sucer toute sa fortune
T’es pas une mytho, t’es pire qu’une michto, t’es une imposture
Tu mènes tes proches en bateau, ta mère croit que t’es encore vierge
Mais en dehors du ghetto tu donnes ton boule à la terre entière
Hasta luego, sista faut pas nous faire ton ciné
Demande à Mista Flow, j’ai pas attendu le rap pour te piner

A force de te faire baiser partout tu peux aller nulle part
Tu collectionne v’la les partouzes mais tu les assumes pas
T’es qu’une imposture, une putain d’imposture
T’es es une chienne de guerre qui n’attire que les chiens de la casse
Au lieu de faire la pute gratuit, va au bois faire des passes
T’es qu’une imposture, une putain d’imposture

T’es un putain d’imposteur tu roules en merco Benz Benz
Et ta daronne fait les courses à Lidl au rayon discount
Tu parles trop, tu mens trop, dans tes discours c’est toujours bang bang
Mais en vrai t’as jamais tiré sur autre chose que sur de petites pouffes
Arrête de lucha nausée, chez nous on croit pas au hasard
Arrête de faire le Gucci parce que t’es complètement ‘haza
Tu vis dans la jalousie, l’hypocrisie, critique ceux qui réussissent
Sois pas étonné s’il n’y a plus personne qui vient te rendre visite
T’es en chien tu fais shab, tu baises, t’es qu’un imposteur
Mets pas tes pecs en fond d’écran, sur Facebook et Twitter
Tu bluffes les petits, zarma, tu pèses gros, dans ton secteur
T’es une balance tu dis que tu baises les keufs, t’es qu’un imposteur
Tu fais walou, mes voyous posent pas sur des posters
S’en battent les couilles des r’-sta, du rap, des salles de concert
Avec tes fausses histoires de gangster tu me fais mal au veau-cer
La ‘hagra c’est gratuit kheye, le respect ça vaut cher

A force de faire des chromes partout tu peux aller nulle part
Tu fais des gosses un peu partout mais tu les assumes pas
T’es qu’une imposture, une putain d’imposture
T’es bloqué en bas du bloc à attendre qu’on te fasse une passe
Mais comme t’es qu’un fils de putain les gens ils ne te calculent pas
T’es qu’une imposture, une putain d’imposture

 
 


Facebook