Paroles officielles de la chanson «Ma Vie Est Un Echec... Maman» : Maxence Sproule

Compositeurs : Alain Richard
Auteurs : Maxence Sproule
Chanteurs : Maxence Sproule
Éditeurs : Dps Agency, Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ma Vie Est Un Echec... Maman"

Je pleure des larmes de sang. Maman !!!

Je pleure des larmes de sang.
Maman, aide moi à retrouver mes repères, tu sais comme
Moi, qu'on a tous besoin d'un père.
A tous mes frères et sœurs, un père qui part aux cieux
C'est une mère qui aime pour deux, rien n'remplacera mon
Père.

Sache que mon papa, quand ça n'allait pas, il a su me
Relever. Va y fiston marche, lève-toi. Sèche tes larmes,
Fier et brave comme un pompier.
( Maman)

Aide moi, j'ai plus mes repères. j'deviens fou, tellement
Fou que parle à réverbère. J'ai plus de repères, j'me
Suis perdu, noyé, dans une rivière de sang, le silence m'a
Vaincu, j'suis trempé, les oiseaux ne chantent plus, ils
Ont été tués, par un braconnier.

J'étais comme un ange avec des ailes. J'étais plein de
Rêves, j'ai su cartonner, j'me rend compte qu'on m'a coupé
Les ailes !!! J'crache mes cordes vocales. j'ai su
Pardonner, pour m'faire entendre j'ai du crier, j’arrête
Pas d'avoir mal, mais j'ai toujours su m'relever.

Le cœur en pagaille, j'ai toujours su aimer mais j'ai
Jamais pu m'envoler I CAN'T FLY ! Et pourtant, j'en ai
Toujours rêvé, le joint à la main et le verre de Sky.
J'me suis jamais r'tourné, ce qui n'tue pas rend plus fort,
À l’intérieur de moi j'suis mort et pourtant, j'suis pas
Plus fort !!!

J'aimerais tant tout recommencer, revoir ma vie défiler,
Être le pilote et pardonner les actes que j'ai pu causer.
Et s'il ne me restait, j'irai au bout de mes rêves. Et ça,
Rien ni personne ne pourra m’arrêter.

Je ne cesse de cailler, la mort me pend au nez, mais je
Resterait fort pour ceux qui m'ont aimé de cet amour que
J'ai pu apporter. J'envoie mon S.O.S, la gentillesse que
J'ai pu partager, des coups de pute que j'ai su pardonner.
J'suis comme un macchabée, au final, une partie de moi
S'est enterrée. Y a que toi qui puisse la déterrer.

Trop de fois, la mort m'a frolé. Elle a joué, elle a
Vaincu,vini vichi, j'suis arrivé. Mais j'ai perdu, combien
De fois, elle voulait m'emporter, j'ai su la fuir, j'ai su
Courir, m'accrocher même s'il fallait souffrir, j'ai su ne
Pas partir. Maman !!!

Tu m'protège depuis 15 piges, t'as toujours cru en moi,
Maman tu sais que je t'aime mais laisse moi. Avancer,
Visionner et apprendre à encaisser. Laisse moi.

 
 


Facebook