Paroles officielles de la chanson «Pleonasme» : Marc Fichel

Compositeurs : Marc Fichel
Chanteurs : Marc Fichel
Auteurs : Frederic Zeitoun
Éditeurs : Raoul Breton Editions, Abacaba
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Pleonasme"

PLEONASME
Frédéric ZEITOUN / Marc FICHEL

On traîne tous quelques casseroles
Moi c’est une vraie quincaillerie
Que je trimballe sur mes épaules
Depuis que je suis tout petit

Un peu parano par ma mère
J’ai jamais coupé le cordon
Et psychopathe par mon père
Comme vous voyez
Mon compte est bon !

Je suis névrosé ashkénaze
Paraît que c’est un pléonasme
Buster Keaton de l’optimisme
Paraît que c’est un euphémisme

J’ai enfoui dans mon inconscient
Comme un mille-feuille de cauchemars
Des bruits de bottes, des cris d’enfants
J’aime pas les trains, j’aime pas les gares

M’autoriser à être heureux
N’a pas été une sinécure
Les grands soleils et le ciel bleu
Sont pas vraiment dans ma nature !

Je suis névrosé ashkénaze
Paraît que c’est un pléonasme
Buster Keaton de l’optimisme
Paraît que c’est un euphémisme

Avec les filles là c’est pas simple
Quand elles s’attachent moi je m’enfuis
Elles rêvent toutes de tomber enceintes
La synagogue et la mairie

Tous les sourires de ces Joconde
Me poussent dans le sens du vent
Même les plus grands champions du monde
Sont à côté moins performants !

Je suis névrosé ashkénaze
Paraît que c’est un pléonasme
Buster Keaton de l’optimisme
Paraît que c’est un euphémisme

Je suis névrosé ashkénaze
Paraît que c’est un pléonasme
Buster Keaton de l’optimisme
Paraît que c’est un euphémisme

Je suis névrosé ashkénaze
Paraît que c’est un pléonasme
Buster Keaton de l’optimisme
Paraît que c’est un euphémisme

J’aimerais alléger mes souffrances
Paraît que c’est perdu d’avance

 
 


Facebook