Facebook

 

Paroles de la chanson «Le grand café» par Charles Trenet

Au Grand CafĂ©, vous ĂȘtes entrĂ© par hasard
Tout Ă©bloui par les lumiĂšres du boulÂŽvard
Bien installé devant la grande table
Vous avez bu, quelle soif indomptable
De beaux visages fardés vous disaient bonsoir
Et la caissiĂšre se levait pour mieux vous voir
Vous étiez beau vous étiez bien coiffé
Vous avez fait beaucoup dÂŽeffet
Beaucoup dŽeffet au Grand Café

Comme on croyait que vous Ă©tiez voyageur
Vous avez dit des histoires dÂŽun ton blagueur
Bien installé devant la grande table
On Ă©coutait cet homme intarissable
Tous les garçons jonglaient avec Paris-Soir
Et la caissiĂšre pleurait au fond dÂŽson tiroir
Elle vous aimait, elle les aurait griffés
Tous ces gueulards, ces assoiffés
Ces assoiffés du Grand Café

Par terre on avait mis dÂŽla sciure de bois
Pour quÂŽles cracheurs crachassent comme il se doit
Bien installé devant la grande table
Vous invitiez des Ducs, des Connétables
Quand on vous présenta, soudain, lŽaddition
Vous avez déclaré: " Moi, jŽai pas un rond "
Cette phrase-lĂ  produit un gros effet
On confisqua tous vos effets
Vous étiez fait au Grand Café

Depuis ce jour, depuis bientĂŽt soixante ans
CÂŽest vous lÂŽchasseur, cÂŽest vous lÂŽcommis de restaurant
Vous essuyez toujours la grande table
CŽest pour payer cette soirée lamentable
Ah, vous eussiez mieux fait de rester ailleurs
Que dŽentrer dans ce café plein dŽmanilleurs
Vous étiez beau, le temps vous a défait
Les mites commencent Ă  vous bouffer
Au Grand Café, au Grand Café.

 
Publié par 13922 4 4 6 le 2 avril 2013, 12:33.
La mer
Chanteurs : Charles Trenet
Albums :

Voir la vidéo de «Le grand café»

Dire «merci» pour cette traduction Corriger une erreur
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

CaractĂšres restants : 1000