Facebook

 

Paroles de la chanson «Space Transmission (Part II - Second Sight)» (avec traduction) par Porcupine Tree

On the Sunday of Life
0 0
Chanteurs : Porcupine Tree

Paroles et traduction de «Space Transmission (Part II - Second Sight)»

Space Transmission
(Transmission Spatiale)

You must listen very carefully to what I have to say.
There isn't much time, because You Know Who
has consumed all the instruments.

Il vous faut écouter très attentivement ce que j'ai à dire.
Nous avons peu de temps, car Vous Savez Qui
a détruit tous les instruments.

For many eons now I have been trapped on this planet.
He is keeping me here against my will, and sometimes,
when I press my ear up very close to the concrete,
I can hear his daughters sobbing with laughter.

Cela fait une éternité que je suis emprisonné sur cette planète.
Il me garde ici contre ma volonté, et parfois, lorsque
je presse fortement mon oreille contre le béton,
je peux entendre ses filles pleurer de rire.

Either I am blind, or I have been in darkness
ever since the sun exploded fourteen centuries ago.

Ou bien je suis aveugle, ou alors je suis plongé dans les ténèbres
depuis que le soleil a explosé voici maintenant quatorze siècles.

A few hours ago, He Who Keeps Me Here visited me saying:
"God, why do the millions worship you instead of I ?
Am I not more powerful, more forgiving and truly compassionate ?"

Il y a quelques heures, Lui Qui Me Garde Ici m'a rendu visite et m'a dit:
"Mon Dieu, pourquoi t'adorent-ils par millions, toi plutôt que moi ?
Ne suis-je pas plus puissant, plus miséricordieux, et réellement compatissant ?"

A black liquid was seeping uncontrollably from my mouth
and all I could do was babble incomprehensibly
about a dream I had many moons ago.
In it, a clock ticked constantly, maddening my senses.

Un liquide noir suintait irrépressiblement de ma bouche
et je ne parvenais qu'à bafouiller des mots incompréhensibles
au sujet d'un rêve que j'avais fait de nombreuses lunes auparavant.
Dedans, une horloge exaspérait mes sens par son tic-tac permanent.

That was all, but it lasted for many days
until each tick seemed like fragments of glass piercing my scales.

C'était tout, mais cela dura pendant plusieurs jours, jusqu'à ce que chaque
battement de pendule fasse l'effet d'un fragment de verre transperçant mes écailles.

He Who Keeps Me Here tells me that one day I will return to Earth,
and then I will seek my revenge.

Lui Qui Me Garde Ici me dit qu'un jour je reviendrai sur Terre,
et alors je réclamerai vengeance.

 
Publié par 4144 4 1 1 le 18 novembre 2015, 10:46.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000