Facebook

 

Paroles de la chanson «California» (avec traduction) par Grimes

Art Angels
0 0
Chanteurs : Grimes
Albums : Art Angels

Paroles et traduction de «California»

California
(Californie)

This, this music makes me cry
It sounds just like my soul, oh
Oh I'm not ready to win
Oh lord cause I don't wanna know what they say
Cause I get carried away
Commodifying all the pain

Cette, cette musique me fait pleurer
Elle résonne en moi comme mon âme
Oh, je ne suis pas prête pour gagner
Seigneur, je ne veux pas savoir ce qu'ils racontent
Parce-que je m'éloigne de mon but
Quand ma souffrance devient banale

The things they see in me, I cannot see myself
When you get bored of me, I'll be back on the shelf
And when the ocean rises up above the ground
Baby I'll drown in..

Les choses qu'ils voient en moi, je n'arrive pas à les voir
Quand ils en auront assez, ils me rangeront dans un coin
Et quand les océans se lèveront si haut
Bébé, je finirai par m'y noyer

California
You only like me when you think I'm looking sad
California
I didn't think you'd end up treating me so bad

Californie
On ne m'aime que quand j'ai l'air triste
Californie
Je pensais pas qu'on finirait par me traiter si mal

Oh, ah ah ah
Come on babe, it's a dream
Oh, ah, ah, ah
Broken my own heart again
Chasing something beautiful
Oh, but I don't understand what they say
Cause I get carried away
Commodifying all the pain

Oh, ah ah ah
Réveille-toi, c'est un mirage
Oh, ah ah ah
J'ai encore brisé mon propre coeur
A poursuivre des chimères
Oh, mais je ne comprends pas ce qu'ils racontent
Parce-que je m'éloigne de mon but
Quand ma souffrance devient banale

The things they see in me, I cannot see myself
When you get bored of me, I'll be back on the shelf
And when the ocean rises up above the ground
Baby I'll drown in...

Les choses qu'ils voient en moi, je n'arrive pas à les voir
Quand ils en auront assez, ils me rangeront dans un coin
Et quand les océans se lèveront si haut
Bébé, je finirai par m'y noyer

California
You only like me when you think I'm looking sad
California
I didn't think you'd end up treating me so bad
California
You only like me when you think I'm looking sad
California
I didn't think you'd end up treating me so bad

Californie
On ne m'aime que quand j'ai l'air triste
Californie
Je pensais pas qu'on finirait par me traiter si mal
Californie
On ne m'aime que quand j'ai l'air triste
Californie
Je pensais pas qu'on finirait par me traiter si mal

___________
À propos de cette chanson, Grimes a déclaré que "la pop n'était qu'un genre différent". Elle explique que certaines de ses chansons sont "influencées par la musique pop et d'autres ne le sont pas. C'est aussi ça le concept de "Grimes", c'est une musique sans genre. Essayer sans cesse de placer ma musique dans des cases n'a aucun sens, alors pourquoi devrait-on le faire ?"

Dans "California", issue de son album "Art Angels", ce ne sont pas les influences musicales qui manquent : à mi-chemin entre les chansons de Dolly Parton et les paroles du groupe de métal Tool, on pourrait même y discerner des notes de guitare qui nous rappellent la musique de l'Ouest Africain. Et pourtant, toutes ces notes ne sont pas sans nous rappeler la chanson "Pon de Replay" de Rihanna, sortie en 2005. Si nous parlons de Rihanna à ce stade, c'est que vous allez voir qu'elle est l'une des clefs pour comprendre le changement de style musical de Grimes et surtout les explications que nous donnerons à son titre.

Lorsque Rihanna rencontre Jay-Z quelques années plus tôt, elle décide de mettre de côté ses influences d'origine (entre autres, la underground dance) pour se consacrer à une musique plus universelle, ou, autrement dit, plus pop. Grimes, originaire du Canada, a également déménagé aux Etats-Unis quelques temps avant la sortie de son album "Art Angels". Elle avait alors déjà quitté son ancien label Arbutus pour un label américain indépendant, 4AD, avec lequel elle continue de collaborer sur "Art Angels". Elle accepte également de collaborer avec Jay-Z pour sa compagnie Roc Nation. Enfin, Grimes finit par écrire une chanson pour Rihanna qui s'intitulera "Go". Lorsque Rihanna décide de ne pas l'interpréter, Grimes décide de produire et d'interpréter la chanson elle-même.

C'est ici que tout se complique : Grimes, qui se lance dans la musique pop ? Ce n'était certainement pas au goût des sites et des magazines qui avaient toujours soutenu sa musique. C'est le cas par exemple de Pitchfork, un site web basé à Chicago, Illinois, États-Unis qui se spécialise dans la critique de musique indépendante, principalement rock (ou rock indépendant), mais aussi dans une moindre mesure folk, heavy metal, electro et hip-hop (source : Wikipédia). Lorsque Grimes sort "Go", Pitchfork s'empresse de décréditer son, en disant notamment à tort que si Grimes avait décidé d'oublier le projet de son album (celui qui a été remplacé par "Art Angels"), c'est en partie à cause de toutes les critiques négatives que la chanson "Go" avait reçu, laissant penser à croire que Grimes avait si peu confiance en son travail qu'elle avait fini par accepter les critiques reçues. En réalité, Grimes a déclaré être très fière de la chanson "Go" et que si le projet de son album avait été avorté, c'était en grande partie pour des raisons personnelles (elle se refusait de chanter certaines chansons sur scène, comme la chanson intitulée "David" qui rendait hommage à un ami proche qui a mis fin à ses jours). La décision prise par Grimes d'abandonner cet album n'a également pas joué en sa faveur auprès des critiques : ces derniers souhaitaient qu'elle continue d'écrire des chansons dans la lignées de celles présentes sur son album précédent, "Visions".

Dans The New Yorker, Grimes a déclaré qu'elle a écrit "California" après "plusieurs shots de vodka". Elle ajoute qu'elle a fini par "pleurer toute seule dans sa chambre un peu plus tard dans la même nuit". California met en lumière la difficulté d'être soumise à la pression des médias qui scrutent ses moindres faits et gestes, mais aussi la difficulté d'écrire de la musique. La musique de Grimes peine à mettre tout le monde d'accord : aussi bien les fondamentalistes de la musique indépendante que les adeptes des musiques populaires. Elle écrit notamment qu'elle "(s)'éloigne de son but quand sa souffrance devient banale", c'est à dire qu'elle se refuse à écrire des chansons tristes pour satisfaire la critique. Dans cette chanson, Grimes se détache de toutes les critiques qu'elle a reçu et de tous les genres dans lesquels on souhaite la mettre. Elle prouve également aux médias qu'elle est capable d'écrire une musique qui peut toucher un public plus large.

“California” est une réponse directe aux critiques de Pitchfork, dont le slogan est "The essential guide to independent music and beyond" (Le guide indispensable de la musique indépendante et bien plus), souvent accusé d'élitisme. En 2014, après les critiques de "Go", Grimes avait d'ailleurs décidé de ne plus suivre le site sur les réseaux sociaux. Pour résumer, la chanson California, mais également tout le reste de l'album "Art Angel" est un doigt levé envers tous ceux qui ont tenté de nuire à sa musique, à son inspiration et aux valeurs d'indépendance qu'elle défend.

 
Publié par 20834 7 5 4 le 27 décembre 2015, 12:02.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000