Facebook

 

Paroles de la chanson «Sinaloa Cowboys» (avec traduction) par Bruce Springsteen

The Ghost Of Tom Joad (1995)
0 0
Chanteurs : Bruce Springsteen

Paroles et traduction de «Sinaloa Cowboys»

Sinaloa Cowboys (Les Cowboys De Sinaloa)

Miguel came from a small town in northern Mexico.
Miguel venait d'une petite ville du nord du Mexique.
He came north with his brother Louis to California three years ago
Il y a trois ans il monta vers le nord avec son frère Louis jusqu'en Californie
They crossed at the river levee when Louis was just sixteen
Ils traversèrent la rivière au niveau de la digue alors que Louis n'avait que seize ans
And found work together in the fields of the San Joaquin
Et tout deux trouvèrent du travail dans les champs de San Joaquin

They left their homes and families
Ils quittèrent leur maison et leur famille
Their father said, My sons one thing you will learn
Leur père leur dit, Mes fils il y a une chose que vous allez apprendre
For everything the north gives, it exacts a price in return.
Pour chaque chose que le nord vous offre, il faut payer le prix fort en retour
They worked side by side in the orchards
Ils travaillèrent côte à côte dans les vergers
From morning till the day was through
Du matin jusqu'au crépuscule

Doing the work the hueros wouldn't do.
A faire ce que les hueros* ne voulaient pas faire

Word was out some men in from Sinaloa were looking for some hands
La rumeur dit que des hommes de Sinaloa cherchaient de la main d'oeuvre
Well deep in Fresno county there was a deserted chicken ranch
Au plus profond du comté de Fresno il y avait une ferme de volailles désaffectée
And there in a small tin shack on the edge of a ravine
Et là dans une petite cabane en tôle ondulée au bord du ravin
Miguel and Louis stood cooking methamphetamine
Se trouvaient Miguel et Louis à préparer des méthyl-amphétamines (1)

You could spend a year in the orchards
Vous pourriez passer une année dans les vergers
Or make half as much in one ten-hour shift
Ou gagner deux fois plus en faisant des rondes de dix heures
Working for the men from Sinaloa
A travailler pour les hommes de Sinaloa
But if you slipped the hydriodic acid
Mais si vous aviez un geste maladroit l'acide iodhydrique (2)
Could burn right through your skin
Pouvait vous brûler jusqu'à l'os
They'd leave you spittin' up blood in the desert
Et ils vous laissaient à cracher du sang dans le désert

If you breathed those fumes in.
Si vous respiriez ces émanations.

It was early one winter evening as Miguel stood watch outside
Il était tôt lors d'une soirée d'hiver et Miguel faisait le guet dehors
When the shack exploded lighting up the valley night
Au moment où la cabane explosa illuminant toute la vallée dans la nuit
Miguel carried Louis' body over his shoulder down a swale
Miguel porta le corps de Louis sur son épaule en affrontant une swale (3)
To the creek side and there in the tall grass Louis Rosales died
Pour se rendre à la crique et là dans les hautes herbes Louis Rosales mourut

Miguel lifted Louis' body into his truck and then he drove
Miguel mit le corps de Louis dans son camion et puis il prit la route
To where the morning sunlight fell on a eucalyptus grove
Pour se rendre là où la lumière matinale retombait sur un bosquet d'eucalyptus
There in the dirt he dug up ten-thousand dollars all that they'd saved
Là dans la poussière il déterra les dix mille dollars qu'ils avaient économisés
Kissed his brothers lips and placed him in his grave
Il embrassa son frère sur les lèvres et le mit dans sa tombe

n'ayant aucune notion d'espagnol, qui pourrait me donner le sens de ce mot ?

(1)plus connu sous le nom d'exctasy

(2)un des acides les plus forts utilisés dans l'industrie, qui peut prendre la forme d'un gaz incolore qui brûle les poumons

(3) terme géologique qui fait référence à une dépression humide ou marécageuse, notamment dans la prairie au Etats-Unis

 
Publié par 8891 5 3 3 le 27 janvier 2004, 21:08.
 

Vos commentaires

Meps Il y a 12 an(s) 9 mois à 23:41
9610 5 3 3 Meps Site web Très belle chanson d'un superbe album, libre adaptation musicale des Raisins de la Colère de Steinbeck. Encore le Bruce qu'on aime qui dénonce les tares de notre société injuste, ici les horreurs supportés par les travailleurs mexicains immigrés.
Cocci03494 Il y a 11 an(s) 1 mois à 20:51
5190 3 2 2 Cocci03494 the hueros est un therme mexicain pour désigner les americain
Caractères restants : 1000