Coup de projecteur sur...

Facebook / Soirées

Pour les pitchouns

Patabulle - Livre et vidéos pour enfants
 

Paroles de la chanson «Dazed And Confused» (avec traduction) par Led Zeppelin

0 0
Led Zeppelin I (1968)
Acheter l'album ou les MP3 sur iTunes
Acheter des places de concert sur Amazon
Acheter l'album ou les MP3 sur Amazon
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac
Voir tous les clips Led Zeppelin

Paroles et traduction de «Dazed And Confused»

Dazed And Confused (Sidéré Et Déboussolé)

Traduction provenant de <a href="http://pyzeppelin.free.fr" target="_blank">PYZeppelin.free.fr</a>

Been dazed and confused for so long it's not true.
J'ai été sidéré et déboussolé si longtemps, ce n'est pas possible.
Wanted a woman, never bargained for you.
J'ai désiré une femme, pour toi je n'ai jamais fait de concession.
Lots of people talk and few of them know,
Beaucoup de gens parlent et peu d'entre eux savent,
Soul of a woman was created below.
L'âme d'une femme a été créée en enfer.

You hurt and abuse tellin' all of your lies,
Tu blesses et insultes avec tous tes mensonges,
Run around sweet baby, Lord how they hypnotize.
Cours ça et là doux bébé, dieu sait comment ils hypnotisent.
Sweet little baby, I don't know where you've been.
Mon adorable petit bébé, je ne sais pas où tu es allée.
Gonna love you baby, here I come again.
J'vais t'aimer bébé, me revoici.

Every day I work so hard,
Tous les jours je travaille si dur,
Bringin' home my hard earned pay.
Ramenant à la maison mon salaire durement gagné.
Try to love you baby, but you push me away.
J'essaie de t'aimer bébé, mais tu me rejettes.
Don't know where you're goin', only know just where you've been.
Je ne sais pas où tu vas, je sais juste où tu es allée.
Sweet little baby, I want you again.
Mon adorable petit bébé, je te désire encore.

Been dazed and confused for so long, it's not true.
J'ai été sidéré et déboussolé si longtemps, ce n'est pas possible.
Wanted a woman, never bargained for you.
J'ai désiré une femme, pour toi je n'ai jamais fait de concession.
Take it easy baby, let them say what they will.
Ne t'en fais pas bébé, laisse-les dire ce qu'ils veulent.
Will your tongue wag so much when I send you the bill ?
Parleras-tu autant quand je t'enverrai la facture ?

 
Publié par , le 17 mars 2004, 14:56 ( Contacter)
 
 
 

Vos commentaires

<< Page 5/5
Man.0.n Il y a 6 an(s) 8 mois à 16:20
Man.0.n une oeuvre
Site web
Jimmy jazz. Il y a 6 an(s) 8 mois à 20:58
Jimmy jazz. Dommage que les grandes chansons de led zep ne soit que des reprises...mais bon sa reste une belle chanson quand meme...
Site web
kurtozzy Il y a 6 an(s) 2 mois à 06:15
kurtozzy comment sa une reprise c ki la faite
charles-smile-rock Il y a 5 an(s) 8 mois à 19:34
charles-smile-rock c'est une reprise des yyards birds mai les paroles sont changées
Site web
heyrock! Il y a 4 an(s) 5 mois à 17:45
heyrock! fo tout est di! cette chanson est superbe et j'orais bien aimer etre au concert pour voi Jimmy Page jouer avec un archet!!!!! franchement : bravo :-\ :-\ :-\
Joes93 Il y a 4 an(s) 4 mois à 15:33
Joes93 TRO BIEN !!! :-\ :-\ :-\ :-D :-D :-D
spam Il y a 2 an(s) 6 mois à 13:11
spam les foutus pub automatique c'est de la merde SPAM désoler je recommandait votre site maintenant c'est fini
*MisTeR DéLiRiuM* Il y a 1 an(s) 8 mois à 22:48
*MisTeR DéLiRiuM* LED ZEPPELIN EST MON INSPIRATION.
Aucun autre groupe n'a jamais été capable de produire un son aussi lourd et planant à la fois, brodé par des pointures aussi exceptionelles que ces quatre british déjantés. Dès l'intro avec la progression hypnotique de la basse de John Paul Jones, suivie par le vibrato acide de Jimmy Page, je suis catapulté dans une autre dimension. Sans même parler de la voix rocailleuse et haut-perchée de Robert Plant et de la batterie massive de John ''Bonzo'' Bonham (RIP). Quand on sait que l'essentiel de la musique a été produit au cours des 70's, ça rend tout de même nostalgique... Heureusement que des joyeaux comme ce chef-d'oeuvre de Led Zep nous sont restées pour encore faire planer des générations, dont par bonheur la mienne!
C'est reparti je vais m'en remettre une dose, ladies and gentlemen, à présents fermez les yeux, et laissez vous guider, le Zeppelin vous entraîne dans sa galaxie!!!
ronwood Il y a 1 an(s) 5 mois à 18:40
ronwood ce qu'on peut entendre aujourd'hui me donne envie de me pendre quand j'entends ça : mais comment peut-on régresser à ce point derrière cette merveille ?
<< Page 5/5
Caractères restants : 1000