Facebook

 

Paroles de la chanson «L'homme Qui Ne Valait Pas Dix Centimes (feat. Bernard Tapie)» (avec traduction) par Doc Gynéco

Liaisons Dangereuses (1998)
0 0
Chanteurs : Doc Gynéco
Voir tous les clips Doc Gyneco

Paroles et traduction de «L'homme Qui Ne Valait Pas Dix Centimes (feat. Bernard Tapie)»

L'homme Qui Ne Valait Pas Dix Centimes (feat. Bernard Tapie) ()

On a ici une dénonciation du racisme
"Si tu savais c'qu'ils pensent des gens d'couleur ma soeur"
De plus, Doc Gynéco, de son vrai nom Bruno Beausir, nous raconte que c'est grâce à la musique qu'il s'en sort.
On apprend qu'il est à la recherche du grand amour, il désire
"Une femme qui s'la raconte pas et qu'a d'l'allure

Après arrive des allusions à des célébrités :
- On a d'abord un jeu de mot avec Mariah Carey :
"Si toutes les meufs étaient carrées comme Mariah"
- Allusion à Mère Teresa
- Allusion à Lady Diana, princesse de Galles au destin tragique
- Allusion à Kennedy, président des Etats-Unis qui fut assassiné

Doc Gynéco dénonce ensuite l'église qui ne fait que des promesses et rien d'autre.
"Le Pape endort la masse avec des promesses à la messe "

[Refrain interprété par Raul Lubo-Loazada, Jose Lubo-Loazada & Miguel Garcia-Oliva]

Ensuite Doc nous révèle les réalités qui se cachent derrière le monde de la musique :
"Ici pour percer, bercer les gens de bonne musique
Faut signer sur des labels qui n'pensent qu'au fric"

Il nous dit qu'il n'est pas naïf face à tout ça
"Fonce-dé mais pas te-bê, j'suis pas la poule aux disques d'or ni l'presse billets"

[Refrain]

Le rappeur parle ensuite des médias qui raconte tout et n'importe quoi sur lui
"On déclare ce jeune branleur ivre, révolutionnaire "

Mais il sait ce qu'il vaut et il se fiche bien de leur avis
"Pas besoin de grimper dans leur estime
Moi je suis l'homme qui n'valait pas dix centimes"

Il revient sur le fait que le monde du business n'est fait que de "magouilles" et est dirigé par des gens sans scrupules. Ce qui est drôle dans ce passage c'est que le seul mot prononcé par Bernard Tapie dans la chanson est le mot "gangster"
"Dans le monde des affaires, le rap, les ministères
C'est toujours un...
Gangster
... qui contrôle l'affaire"

[Refrain]

Si tu savais c'qu'ils pensent des gens d'couleur, ma soeur

Y'a pas d'fleurs dans mon malheur

Pour t'en offrir, j'me fais rappeur

Pourquoi subir tel un cireur de chaussure

Pour m'en sortir je suis conteur de mes aventures

Un mec à la recherche d'une femme pure

Qui s'la raconte pas et qu'a d'l'allure

C'est sûr, si toutes les meufs étaient carrées comme Mariah

Je fumerais moins je boirais moins de Bavaria

J'combattrais la peste, la malaria

J'aurais la fois comme Mère Thérésa

Toutes ces promesses gravées sur le cercueil de Lady Di

Comme à Dallas pour Kennedy

Vous m'aurez pas j'ai un holster sous mon teddy

Le pape endort la masse avec des promesses à la messe

Laisse, j'encaisse

[Refrain interprété par Raul Lubo-Loazada, Jose Lubo-Loazada & Miguel Garcia-Oliva]

Et si pour percer, bercer les gens de bonne musique

Faut signer sur des labels qui n'pensent qu'au fric, je l'fais

Et si j'pouvais j'ferais les pubs qui vont avec les tubes

Et tu comprendrais comment on t'entube

Demande à Virgin si j'ai des copines dans la machine elle

Elle a changé le cours de ma vie

C'est des sadiques,

J'veux l'contrôle de mes clips, de ma musique

Foncedé, mais pas teubé

J'suis pas la poule aux disques d'or ni l'presse billet

Un coup d'rhum vieux et j'm'arrache si Dieu le veut

J'en ai 23 et il a des projets pour moi

J'ai par raison de vouloir faire les liaisons

Ou t'as peur qu'enfin arrive notre saison

T'es qu'une balance un mec comme toi peut suffir

A faire sauter tout c'qu'on veut créer, notre empire

[Refrain]

Sortir de la musique comme j'y suis entré

Libre, reprendre mes livraisons lorsque mon bippeur vibre

On déclare ce jeune branleur ivre, révolutionnaire

Avec le recul la vérité a dû leur plaire

Ils parlent de moi en exemplaire

Ils disent que j'suis fou

Que dans la vie j'ai fait mon trou

Pas besoin de grimper dans leur estime

Moi je suis l'homme qui n'valait pas 10 centimes

Y'a qu'les morts qui n'parlent pas

Un dernier skeud avant qu'on m'fasse sauter l'pas

Quoiqu'il arrive sur la planète Terre

Dans le foot les affaires le rap les ministères

C'est toujours un...

Gangster...

Qui contrôle l'affaire

 
Publié par 16732 6 4 4 le 7 juin 2006, 21:34.
 

Vos commentaires

(Sabrina) Il y a 10 an(s) 7 mois à 21:00
16732 6 4 4 (Sabrina) Site web vive les remarques
M M M Il y a 10 an(s) 6 mois à 13:25
6132 6 3 2 M M M Site web lol j'avoue ^^

Je trouve cette chanson particulièrement sincère, surtout au moment où il dit "j'suis pas la poule aux disques d'or ni l'presse billets" ou encore "bercer les gens de bonne musique" enfin bref...On y croit tous
:-D

Et cette chanson dénonce des choses qui n'ont jamais été dénoncées et...Enfin bref...Merci Doc Gynéco :-D
Caractères restants : 1000